Les jolies choses #6 – Happy Spring!

Des jolies balades
Qui dit printemps dit premiers rayons de soleil, arbres fleuris et longues balades. Le weekend dernier, j’ai pu profiter des jardins de Versailles et prendre quelques jolis clichés. Retrouver autant de couleurs et un peu de chaleur redonne le sourire !

P1060626 P1060635 P1060675 P1060682

Les petits délices
En ce moment, je peux dire que je me sens inspirée ! Le temps des salades est de retour, et je me fais plaisir en variant les ingrédients. J’ai notamment testé une salade consistante, parfaite pour le déjeuner au travail : quinoa et boulgour, carottes râpées,  pousses de soja, maïs, cornichons, petites tomates et sésame. Plutôt pour le soir, j’ai aussi tenté une salade fraîche. Un gros coup de cœur qu’il me tarde déjà de refaire : salade iceberg et mâche, tomates, germes de soja, saumon fumé, avocat, pamplemousse, sésame et croûtons ail et herbes.

Sans titre-1

Chaque semaine, j’attends le weekend avec impatience… notamment pour pouvoir prendre le temps de me faire de bons petits déjeuners. Sucré et salé, rien de meilleur ! Je me lance à nouveau dans la préparation de smoothies. Mes préférés : pomme, poire, kiwi et banane, fraise, framboise. J’ai aussi testé le caramel macchiato glacé de Starbucks : c’est délicieux et ça rafraîchit au p’tit dej, tout ce que j’aime ! Dans mon assiette, j’opte pour les œufs brouillés avec des herbes ou l’omelette aux légumes. J’ai aussi testé les toasts au beurre de cacahuète et banane, i.e. le fameux PB&Banana. C’est consistant, idéal pour les petits déjeuners et déjeuners à la fois. Autre option : les toasts et avocat, aussi consistants et plutôt sains !

Sans titre-2

Joyeux printemps à tous :)Sans titre-3

Sans titre-4

 

Mes cookies aux flocons d’avoine, beurre de cacahuète et pépites de chocolat

P1050763

Après avoir vu une vidéo de Vivianna dans laquelle elle présentait sa recette de cookies au beurre de cacahuète, j’ai eu envie d’en tester une à mon tour. J’ai recherché un recette sans beurre ajouté et sans trop de sucre. J’en ai trouvé une, que j’ai encore adaptée à mon goût. J’aime beaucoup ! Moi qui suis facilement écœurée par le peanut butter, je trouve cette recette plutôt équilibrée et idéale pour un dimanche après-midi. En voici la recette :)

P1050750

Les ingrédients

● 100 grammes de flocons d’avoine (Quaker Oats)
● 100 grammes de farine
● 25 grammes de sucre en poudre
● 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire
● 180 grammes de beurre de cacahuète (peanut butter)
● 100 grammes de chocolat noir
● 10 centilitres de lait concentré non-sucré
● 2 œufs

La recette est très simple ! Pré-chauffez votre four à 190°. Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs : les flocons d’avoine, la farine, le sucre et le bicarbonate de soude. Faites ramollir le beurre de cacahuète au micro-onde pendant 20 secondes, puis incorporez-le au reste. Hachez le chocolat noir et ajoutez-le. Vous pouvez aussi opter directement pour des pépites de chocolat, l’effet est le même. Mélangez le tout au fouet puis versez le lait concentré non-sucré et les œufs. Mélangez à nouveau jusqu’à ce que vous obteniez une pâte épaisse et compacte. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, placez des boules de pâte à cookies de la taille que vous souhaitez. Enfournez pendant 14 minutes, vous obtiendrez des cookies croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

A déguster avec un thé bien chaud, sous le plaid, devant un film ou une série… Et voilà votre programme de dimanche prochain bouclé ! :)

P1050776

What’s in my bag – Automne 2014

image 1

Le ‘What’s in my bag’ (ou ‘Mon sac de fille’) est probablement l’un de mes tags préférés. Je suis très curieuse (même fouineuse !) : j’adore regarder ce qui se cache dans le sac des autres. J’irais presque jusqu’à dire que ce qu’une fille porte dans son sac en dit long sur sa personnalité… presque ! A mon tour, je m’essaie à cet exercice sans garantir que cela soit d’un grand intérêt :) Découvrez ce qui se cache dans mon joli nouveau sac, pile aux couleurs de l’automne.

Sac : Primark (13€… merci Primark !)

portefeuilleJe commencerais par la chose la plus utile à mon sac à main : mon portefeuille. Monnaie, carte de crédit, carte d’identité, cartes de fidélité… Et pour ranger tout ça, j’ai besoin d’un grand portefeuille. Depuis plus d’un an, celui-ci ne me quitte plus. Il s’agit d’un Repetto en cuire et rose gold, très joli ! A Paris ou en Bretagne, mieux vaut toujours se munir d’un parapluie car on n’est pas à l’abri d’une petite averse. Simple mais facile à ranger, j’ai opté pour ce parapluie rayé noir et gris. Enfin, pour la fantaisie et surtout le côté pratique, j’aime avoir un sac de courses réutilisable sur moi. J’ai eu un coup de cœur  pour mon petit dernier : le sac Monoprix à l’effigie de Paris, décoré de Tours Eiffel, de drapeaux français, de bancs et d’arbres.

Portefeuille : Repetto (offert)
Parapluie : Monoprix (15€)
Sac réutilisable : Monoprix (0,80€)

image 4

Côté coquetterie, je prévois simplement quelques petites choses. Mon baume à lèvres et ma crème pour les mains, mes sauveurs des journées fraîches. J’aime particulièrement le baume à la cire d’abeille et au miel 100% naturel, signé Burt’s Bees : un petit bijou qui hydrate très bien les lèvres et qui sent divinement bon. Je termine également ma crème pour les mains L’Occitane, senteur « bouquet de dattes », qui m’a été offert par une amie et qui faisait partie d’une édition limitée. Sa forte concentration en beurre de karité la rend très riche. Elle protège donc bien du froid.
Côté maquillage, je ne suis pas du genre à faire des retouches dans la journée. Mais en cas de soirées improvisées, je peux compter sur mon baume Catrice. Il s’agit d’un joli rose qui rehausse la couleur naturelle des lèvres. Mon miroir de poche ‘Paris’ est un cadeau de ma sœur, tout comme la petite trousse « I love Rio », souvenir d’un séjour au Brésil qui me permet notamment de cacher mes écouteurs, une clé usb ou encore des cachets contre le mal de tête, très précieux.

Baume tinté : Pur Shine Color Lip Balm (030 – Don’t Think Just Pink), Catrice (4,95€)
Baume à lèvres : Burt’s Bees (4€)
Crème pour les mains : L’Occitane (7,50€ – édition limitée)

image 5

Enfin, mes indispensables des ennuyeux trajets de métro : mon téléphone et mes écouteurs. Il s’agit du Sony Experia M2. Auparavant membre de la team Blackberry, j’en suis vraiment très satisfaite. Il a réussi à me faire aimer les smartphones ! Ces derniers temps (pour ne pas dire plusieurs mois), j’écoute en boucle l’album ‘X’ d’Ed Sheeran, et ‘Prism’ de Katy Perry. Evidemment, je fais de mon mieux pour ne pas oublier mon pass navigo, ni même ma carte UGC, très utile pour les soirées ciné improvisées après le boulot.

Smartphone : Sony Experia M2 (200€)
Écouteurs : Panasonic (12,19€)
Carte cinéma : UGC Illimité (20€ / mois)

Voilà ce qui se cache dans mon sac à main cet automne.
Et vous, qu’emportez-vous chaque jour avec vous ? :)

image 2

Coup de coeur #6 : Wish I Was Here (Le rôle de ma vie)

10 ans après Garden State, Zach Braff revient avec un nouveau film : Wish I Was Here (Le rôle de ma vie). Un petit chef d’oeuvre à mes yeux, donc une vraie bonne raison de me remettre à écrire dans Les Petites Boîtes après quelques mois d’absence…

image1

Une histoire touchante et authentique

Aidan est un mari, un frère, un fils, un père de famille et un acteur en quête d’un nouveau rôle. Quand son père tombe malade, il n’a pas d’autre choix que de déscolariser ses enfants, jusqu’alors en école privée financée par le grand-père. Le « swear jar », ou le bocal à gros mots, devient alors sa cagnotte pour vivre de nouvelles aventures avec ses enfants et leur faire découvrir le monde d’une autre manière, en dehors des bancs de l’école. L’occasion aussi de le faire décoincer des castings. Wish I Was Here, c’est surtout l’histoire d’une famille qui surmonte des épreuves en se serrant les coudes. Dans ce film, les textes sont justes et authentiques, rendus d’autant plus émouvants par le jeu des acteurs. Je suis passée du rire aux larmes, sans même m’en rendre compte.

1bis

Des musiques magnifiques

Je peux vous dire que ce soir, en écrivant ce billet, je me passe la b.o. en boucle. So now what de The Shins, Broke Windows de Gare Jules, Holocene de Bon Iver, Mexico de Jump Little Children… Toutes ces musiques sont brillamment choisies pour nous faire passer par toutes les émotions que Zach Braff souhaite nous transmettre, tout comme dans Garden State. (Découvrez toutes ces musiques ici)

4bis

Un enchaînement d’images à couper le souffle

Une nuit de camping dans le désert, une baignade interdite dans une piscine de Los Angeles, une virée en Aston Martin les cheveux au vent… sont autant de scènes qui marquent grâce à leurs superbes décors. Les images sont très belles et se marient extrêmement bien avec les musiques, contribuant encore une fois à nous faire passer par toutes les émotions.

3

Pour finir, je dirais que l’équipe aussi est bien choisie. Les acteurs ayant les rôles des enfants de Zach Braff et Kate Hudson réalisent une incroyable performance pour leur âge. On retrouve évidemment des têtes connues dans le monde de Zach Braff, Donald Faison son acolyte de Scrubbs, Jim Parsons ou le célèbre Sheldon de The Big Bang Theory, mais aussi Kate Hudson, Ashley Green et Mandy Patinkin. Un vrai bonheur de retrouver Zach Braff dans cette comédie dramatique. Je retourne le voir bientôt au cinéma, c’est certain !

Crédits photos : © Wild Bunch

Les jolies choses #5

jolies choses #5

 

De la déco…
D’ici la fin de l’été, de la nouveauté va s’installer dans mon salon. Je pars à la recherche du parfait canapé ! 3 places, gris anthracites, et surtout confortaaable ! Quelques coussins viendront donner de la couleur et habiller la pièce… Ooouh j’ai hâte :)

De la musique…
Pour de la bonne humeur dans les oreilles, j’opte définitivement pour le dernier album de Katy Perry, « Prism ». Les titres sont rythmés et donnent la pêche pour certains, plus mélancoliques mais très beaux pour d’autres… il y en a pour toutes les envies. J’adore particulièrement la pointe de 80′ dans ces morceaux. Je n’attends qu’une chose : qu’elle passe en concert à Paris pour y foncer !

Du shopping…
Les soldes approchent… et cet été, je veux des robes, des robes, des robes. Des matières fluides et légères, des couleurs et des motifs. Et pour aller avec, vivement que les températures montent un peu pour pouvoir mettre mes petons à l’air et arborer de jolies sandales.

Des vacances…
Qui dit première année de boulot dit pas beaucoup de vacances. Alors j’aimerais bien profiter des jours fériés de cet été pour partir quelques jours avec ma moitié. Cassis et ses calanques ou Lisbonne et ses couleurs… We’ll see!

De la gourmandise (miam !)…
Le thermomix va bientôt faire office de sorbetière. J’ai hâte de tester les sorbets citron et framboise :) Des recettes à me conseiller ?

Je crois qu’il me tarde vraiment d’être en été…
Des projets de votre côté ? :)

Coup de coeur #5 : Libre et assoupi

Qui dit jour férié dit sortie ciné ! Aujourd’hui, j’ai vu « Libre et assoupi », une nouvelle comédie française, signée Benjamin Guedj, qui a débarqué hier sur grand écran. Avec Baptiste Lecaplain, Charlotte Lebon et Félix Moati au casting, ce film m’a fait à la fois beaucoup rire et réfléchir sur des questions très actuelles… Un vrai coup de cœur !

libre-et-assoupi-le-teaser

C’est l’histoire de Sébastien, 29 ans, diplômé Bac+10 et qui n’a qu’un seul objectif dans la vie : ne rien faire. Il adore s’ennuyer, être allongé sur son canapé et contempler son plafond. Jusqu’au jour où ses parents le poussent à quitter sa Bretagne et se prendre en main. Il emménage à Paris, en colocation avec Anna, une jeune femme très active qui travaille dans une maison d’édition, rencontrée à l’université. Tous les deux partagent l’appartement avec Bruno, un futur journaliste sportif qui, en attendant de réaliser son rêve, enchaîne les petits boulots. Ne pas vivre sa vie mais la contempler, Sébastien sait bien le faire. Mais entre RSA, stages ou passer son temps à manger des Chocapic et lire dans un parc, il va se poser beaucoup de questions sur ses envies, ses objectifs et son avenir.

libre-et-assoupi

« Libre et assoupi », c’est un film bourré d’humour, parfois assez direct mais jamais trop grossier ni borderline. J’ai retrouvé la gueule d’ange de Baptiste Lecaplain et son jeu naturel qui m’avait épatée lorsque je l’ai découvert sur scène. Félix Moati est, pour moi, une excellente surprise également. Son rôle de garçon gentil mais légèrement loser mène vers quelques répliques très amusantes voire presque embarrassantes, j’ai adoré !

Et plus le film avance, plus on se rend compte qu’il va finalement beaucoup plus loin. Différents sujets actuels sont traités d’une manière assez philosophique et parfois même déjantée. L’oisiveté et la vision du travail. Se contenter du RSA, profiter du système. Les longues études. L’ambition. L’amour. Tant de thèmes abordés sous l’angle de la génération Y. Le film n’apporte pas réellement de réponses à ces questions mais les soulève et permet en tout cas d’y réfléchir. Pour une personne de mon âge, tout juste diplômée et entrée dans la vie active, l’histoire est plutôt réaliste et met en lumière des interrogations toutes fraîches. Je m’y suis retrouvée, sans forcément coller au personnage de Sébastien.

0007493_gal_006_med
Les premières critiques que j’ai observées sur le net ne sont pas très positives dans l’ensemble. Je ne comprends pas… Personnellement, je recommande vivement ce film, surtout aux personnes de la vingtaine. Si la salle de ciné n’était pas très grande, elle a quand même fait résonner beaucoup de rires. J’en conclus qu’on a tous passé un très bon moment en la compagnie de ces trois colocataires, et que l’on en est sortis agréablement surpris.

La bande annonce :

Vous l’avez vu aussi ? Qu’en avez-vous pensé ?

Mes favoris du mois #2

mes favorisEn avril, trois produits cosmétiques sont souvent revenus dans ma routine. J’ai récemment fait l’acquisition d’un petit sac très pratique et surtout très mignon, la preuve en photo :) J’ai aussi fait la découverte d’un tout nouveau magazine que je trouve vraiment réussi : je vous le présente. Pour finir, côté fiction, j’ai adoré un film sorti au cinéma et j’ai dévoré deux séries, alors on en parle. 

Ma sélection Beauté

P1040310Mon coup de cœur ce mois-ci, c’était ce vernis Models Own, dans la teinte Buff Pink, un très joli rose pâle. Il est discret et en même temps, parce qu’il donne un peu de couleur à mes ongles, ré-hausse parfaitement une tenue.
J’ai aussi beaucoup porté le crayon pour les yeux Sephora. C’est certainement le meilleur crayon que j’ai jamais eu : son noir est intense et la matière, assez grasse, le rend très facile à appliquer puis estomper pour un effet un peu plus fumé. Il fait partie de la It Palette Smokey de Sephora et n’est malheureusement pas vendu à l’unité je crois.
Enfin, avec les changements de températures et la pollution qui ont régné à Paris en avril, ce baume à lèvres nourrissant Monoprix m’a sauvé la vie… J’adore son parfum sucré, mais c’est surtout sa texture qui me plait. Je l’applique le soir avant de me coucher. Il est très gras et permet une bonne hydratation pendant la nuit.

Ma sélection Accessoires

sac bandoulière monoprixJ’étais à la recherche d’un petit sac en bandoulière mais je n’avais pas encore trouvé celui qui allait me faire craquer… jusqu’à ce petit tour au rayon « accessoires » de Monoprix. J’ai complètement flashé sur celui-ci, mais ma raison m’a poussé à ne pas l’acheter. Finalement, il a hanté mes pensées… et j’y suis retournée le lendemain :) Il se compose de deux pochettes collées l’une à l’autre, équipées de fermetures éclair. Le sac est recouvert de fils dorés, beige et marron clair, et la bandoulière et la pochette de devant sont en peau de cuir couleur camel. Il est léger et facile à porter : je ne regrette pas mon achat, il ne me quitte plus depuis :)
Prix : 35€ chez Monoprix

Ma sélection Lecture

magazine simple thingsAu mois d’avril, Juliette a parlé d’une nouveauté en France : le magazine Simple Things. Son avis m’a rendue curieuse… J’ai donc parcouru un tas de kiosques de Paris, sans en trouver un seul. De passage à Montparnasse, je me suis arrêtée dans une librairie et je l’ai enfin trouvé. C’est un magazine féminin que je classerais plutôt dans une catégorie « Lifestyle ». Les contributeurs sont issus du monde de la presse, blogueurs, psychothérapeutes… et proposent un contenu riche, sans nous assommer de publicité. Les photos sont très élégantes, riches en couleurs. La mise en page épurée rend le magazine facile à lire. Et le contenu, très dense, oscille entre voyages, balades, cuisine, déco… C’est une très bonne surprise :)

Ma sélection Ciné

DivergenteUn film était très attendu au Box Office ce mois-ci : le premier volet de la saga Divergente. En voyant la bande annonce, j’ai d’abord pensé que ce serait très proche de Hunger Games, et peut-être un peu trop. Mais finalement, l’histoire se distingue bien. C’est un concentré d’action et de romance. L’histoire d’amour prend d’ailleurs plus de place dans le film que dans Hunger Games, probablement l’une des raisons pour lesquelles j’ai bien accroché. L’histoire est rythmée, les acteurs sont bons… si bien qu’à la fin du film, on a déjà envie de voir la suite. Un vrai coup de cœur !

Ma sélection Séries

suitsEn avril, j’ai dévoré une série que je ne connaissais pas : Suits. Je dis bien « dévoré » parce que j’ai regardé les 3 saisons en très peu de temps… Tous les ingrédients sont réunis pour que je devienne addict : des personnages attachants, de l’élégance (il n’y qu’à regarder ce beau Gabriel Macht… aka Harvey Specter), de l’humour et de l’amour, du drame, un peu de suspense, et voilà ! Je retrouve le style de « White Collard » qui m’avait plu. C’est une série facile à regarder mais qui propose une histoire plutôt riche. La saison 4 arrive sur USA en juin… encore un peu de patience :)

scandalJe n’avais pas terminé la saison 3 de Scandal, c’est maintenant chose faite. J’ai trouvé cette fin de saison assez accélérée, la grossesse de Kerry Washington étant une bonne raison. Ils ont d’ailleurs bien réussi à la masquer et la série n’a pas perdu de mordant. Beaucoup de choses se sont passées et les évènements prennent une tournure assez inattendue. J’ai beaucoup aimé le dernier épisode… J’attends avec impatience la saison 4 pour découvrir si, enfin, la team Jake obtiendra ce qu’elle souhaite :)

Et vous, quels sont vos favoris du moment ?

L’eau micellaire : Inell VS Bioderma

Cela fait plusieurs années que la solution micellaire Créaline H2O de Bioderma a intégré ma routine teint du soir. Et puis j’ai découvert que Leclerc, sous sa marque Inell (Marque Repère), commercialise un dupe de cette eau micellaire, à un prix de supermarché. J’ai donc décidé de la tester pour voir ce qu’elle vaut, en comparaison à la Bioderma.

P1040264

La promesse
Les éléments mis en avant sur les deux étiquettes sont extrêmement proche : adaptées pour les peaux sèches et sensibles, s’utilisent pour le visage et les yeux, ne nécessitent pas de rinçage, hypoallergéniques (formulée pour minimiser les risques d’allergies), sans parfum, nettoient, démaquillent.
Les différences à noter sont les suivantes :
– L’eau micellaire Bioderma apaise, respecte l’équilibre cutané (sans savon, pH physiologique) et prévient les sensations d’irritation souvent liées au nettoyage.
– L’eau micellaire Inell hydrate, tonifie, ne doit pas être utilisée sur les peaux irritées ou abîmées, évite les sensations de tiraillements et offre à la peau souplesse, éclat et confort.
En bref, des différences qui n’en sont pas réellement.

La composition

Je pourrais vous dire que les étiquettes mentionnent toutes les deux de l’eau, seul élément du même nom. En revanche, l’eau micellaire Inell contient de l’acide citrique alors que la Bioderma n’en a pas. La Bioderma contient de l’extrait de concombre contre de l’extrait de fleurs pour l’Inell. Et pour le reste, je n’y connais rien et je ne peux donc pas m’avancer, mais les éléments sont différents.

P1040276

L’usage et l’efficacité
C’est à ce niveau-là que personnellement, je trouve que les deux solutions micellaires se différencient un peu plus.
Pour commencer, je trouve l’odeur de l’eau micellaire Inell moins agréable que celle de la Bioderma. La Bioderma avait a une très légère senteur d’alcool (je précise « très légère »), mais qui ne reste pas du tout sur la peau. La solution Inell a quant à elle une forte odeur qui reste sur le visage et les mains après avoir tenu le coton imbibé, et je la trouve trouve peu plaisante.
Autre point,je porte du mascara tous les jours, j’ai donc besoin d’un démaquillage efficace le soir. Je trouve que la Bioderma fait très bien son travail contrairement à l’Inell, avec laquelle je constate des traces noires sous mes yeux le lendemain au réveil.
Pour ce qui est du démaquillage du reste du visage, avec la Bioderma je n’ai besoin que de deux cotons pour enlever le plus gros, puis un dernier pour éliminer les éventuels résidus. Avec l’eau micellaire Inell, il m’en faut plutôt quatre.
Je constate aussi que depuis que j’utilise l’eau micellaire Inell, soit environ trois semaines, quelques petites imperfections sont réapparues, chose qui m’est arrivée très rarement avec la solution micellaire Bioderma.

Le prix
Et c’est là que se trouve la plus grosse différence ! Je prends toujours la Bioderma en packs de deux bouteilles pour un prix variant entre 15,70€ et 18€ selon le lieu où l’achète, en pharmacie ou parapharmacie. On oscille donc entre 7,85€ et 9€ l’unité. Vendue en supermarché Leclerc, j’ai acheté ma bouteille Inell à un peu plus de 3€, un prix nettement plus bas.

Mon avis
Au final, je compte terminer ma bouteille Inell, mais probablement en l’utilisant les jours sans maquillage. A terme, je ne compte pas la racheter : je préfère mettre un peu plus de prix avec la Bioderma plutôt qu’être dérangée par son odeur et revoir quelques petites imperfections pointer le bout de leur nez. En revanche, et malgré les défauts que je peux lui trouver, l’eau micellaire offre un bon rapport qualité/prix et se classe selon moi parmi les bons produits de supermarché.

Mes cookies banane, flocons d’avoine et pépites de chocolat

newP1040194 - Copie

J’avais quelques bananes mûres qu’il fallait rapidement manger… Alors il a fallu trouver un recette qui me permette de les utiliser. Du coup, au programme cet après-midi : confection de cookies banane-chocolat noir aux flocons d’avoine. Un petit régal ! Les flocons d’avoine apportent du croustillant, et la cuisson pour laquelle j’ai opté rend les cookies ni trop mous ni trop durs… Je vous propose donc une nouvelle recette qui a occupé un après-midi de weekend pluvieux :)

Les ingrédients

newP1040141

● 200 grammes de farine
● 80 grammes de sucre
● 1/2 sachet de levure chimique
● 100 grammes de flocons d’avoine (gros de préférence)
● 1 pincée de sel
● 130 grammes de beurre
● 1 cuillère à café d’extrait ou arôme vanille
● 1 grosse banane mûre ou 2 petites
● 1 œuf entier
● 170 grammes de chocolat ou de pépites de chocolat (noir ou lait)

newP1040176
J’ai d’abord préchauffé mon four à 190°, avant d’attaquer la recette.
Première étape : j’ai fait fondre le beurre et je l’ai versé dans un saladier. Je l’ai laissé refroidir un peu.
Deuxième étape : j’ai mélangé dans un autre saladier la farine, la levure, la pincée de sel et le sucre.
Troisième étape : j’ai coupé deux petites bananes bien mûres et je l’ai ai écrasées. Je les ai ensuite incorporées au beurre et j’y ai ajouté un œuf. J’ai battu le tout.
Quatrième étape : En plusieurs fois, j’ai versé le mélange farine + levure + sel + sucre avec l’autre préparation et remué jusqu’à ce que j’obtienne une pâte homogène.
Cinquième étape :  j’ai ajouté les flocons d’avoine et les pépites de chocolat, et j’ai remué le tout une dernière fois.
Dernière étape : Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, j’ai disposé des rangées de boules de cette pâte à cookies, en pensant à les espacer car la pâte a tendance à s’étaler à la cuisson, et j’ai enfourné la plaque pendant 12 à 15 minutes, à 190°. J’ai répété la dernière étape plusieurs fois pour cuire toute ma pâte, et j’ai ensuite laissé refroidir mes cookies une fois cuits.

newP1040190

Et voilà, accompagné d’un jus de clémentine, ça donne un délicieux goûter…
D’autres recettes de cookies à proposer ? Je testerais bien framboise / chocolat blanc la prochaine fois :)

Du frais, des textures, des motifs : Haul Primark

header

L’information a bien fait le tour du web et de la blogo : Primark a enfin débarqué en région parisienne. J’attendais avec beaucoup d’impatience de pouvoir m’y rendre pour faire le plein en jolis imprimés et tenues légères pour les beaux jours. Alors ce samedi, j’ai filé au centre commercial O’Parinor d’Aulnay sous Bois :)

Mon impression sur le centre commercial est bonne : de nombreuses boutiques, un grand choix de restaurants et surtout beaucoup d’espace… L’idéal pour une journée shopping, on respire ! Bien sûr, même s’il était sympa de découvrir le centre commercial, le plus important pour moi, c’était clairement Primark. J’ai découvert l’enseigne à Londres et j’ai aussi pu en profiter lors d’un séjour à Francfort. Comparativement, j’ai trouvé le magasin d’O’Parinor plus petit, bien qu’immense à côté des autres boutiques du centre. Côté prix, ils sont fidèles à ceux de l’enseigne, autrement dit très bas… pour le plus grand plaisir de mon porte-monnaie :)

Robe blanche

Mon coup de cœur, c’est cette robe blanche. Je l’ai vue une première fois sans m’imaginer pouvoir porter ce genre de robe. Finalement, à force de la regarder, je l’aimais de plus en plus et j’ai décidé de l’essayer : coup de foudre ! Sa matière et sa texture en relief la rendent extrêmement confortable. Elle est parfaitement coupée et cintrée, ce qui est très flatteur pour la silhouette… Bref, j’adore !
Prix : 15€

Robe rose

La deuxième robe que j’ai choisie se veut plus pétillante et colorée. Elle est d’une couleur rose fuchsia qui tire un peu vers le rouge. Au premier coup d’œil, on ne distingue pas facilement ses motifs mais il s’agit en fait d’un quadrillage très fin, lié par de tout petits carrés en transparence. La matière est fluide, rendant la robe légère et facile à porter. Elle est un peu échancrée sur les côtés et dans le dos : un bandeau en-dessous sera donc probablement de rigueur.
Prix : 18€

chemisier rose

J’ai beaucoup aimé ce chemisier rose pâle aux manches retroussables au 3/4. Il est aussi très fluide, idéal lorsque les températures montent. Etant un peu transparent, je pense qu’un débardeur en dessous s’avère indispensable. Je l’imagine bien avec un pantalon fin noir ou un jean et des ballerines.
Prix : 13€

haut de pyjamaJe suis une grande fan des pyjamas, notamment ceux de Primark. Dans le rayon « nuit », j’ai déniché un débardeur à pois bordé de dentelle que je trouve vraiment très mignon. La matière est très souple et la poitrine est doublée, rendant ce haut encore plus confortable.
Prix : 4€

Short fleurs

Short rayures

Et quand je suis tombée sur ce lot de shorts de nuit, je ne me suis pas posée de question longtemps. Hop, dans le panier ! Ils sont super mignons, tant avec des motifs fleuris que des rayures. C’est adopté !
Prix : 5€ (le lot de deux)

Ballerines à fleurs

J’avais aussi envie de tennis fleuries pour le printemps. Malheureusement, parmi le choix de tennis de Primark, aucun modèle n’allait à mon pied difficile à chausser. Mais j’ai pu me consoler avec cette paire de ballerines aux motifs floraux verts et bleus et petites touches de rose corail. Ça sent bon le printemps !
Prix : 5€

ballerines roses

Et puisque j’avais envie de rose aujourd’hui, j’ai craqué pour cette paire de chaussures style « Bateau » en jean. C’est mon autre coup de cœur parmi ces achats ! En plus d’être confortables, elles sont très mignonnes et s’accorderont avec beaucoup de tenues.
Prix : 8€

EcharpePrimark offre un sacré rayon d’écharpes, et puisque même avec du soleil j’aime en porter, l’une d’entre elles a atterri dans mon panier. Sa couleur corail est très gaie, et les pois, on ne s’en lasse pas ! :)
Prix : 4€

Un bon bilan pour ce premier shopping à Primark entre copines ! :)
Et vous, vous y êtes allées ? Des petites trouvailles à rapporter ?

Terre d’Oc, ou un voyage en Orient

Vous connaissez Terre d’Oc ? Moi non plus, jusqu’à il n’y a pas si longtemps. Des amies m’ont offert un coffret bain de cette marque commercialisée chez Nature & Découvertes. Le coffret contenait trois produits : un lait pour le corps, une bougie parfumée et un savon… et les trois m’ont plutôt convaincue :)

1

Le premier produit que contenait ce coffret était un savon doux exfoliant à base d’huile d’argan et de beurre de karité. Malheureusement, je l’ai terminé depuis un moment maintenant, mais j’en suis vraiment satisfaite. Il n’agresse pas du tout la peau. Au contraire, il hydrate bien les mains et les rend très douces, probablement en partie grâce aux agents exfoliants que l’on retrouve dans le savon.
Petit plus : les ingrédients sont naturels, et il sent bon la fleur d’oranger ! (Photo)

2Le deuxième produit est ce lait pour le corps, également à base d’huile d’argan au parfum de fleur d’oranger. La texture est assez liquide puisqu’il s’agit d’un lait et non d’une crème. Je trouve qu’il fait bien son travail : il hydrate la peau et la parfume délicatement. Ayant une peau sèche, j’ai tout de même une préférence pour les baumes pour le corps, que je trouve plus riches et plus faciles à appliquer.
Petit plus : le lait est enrichi en nacres qui laissent un fini satiné à la peau, très sympa pour l’été.

3

Et pour une touche encore plus orientale, le coffret comprend aussi une bougie parfumée à la fleur d’oranger. Je suis très fan de ce produit, c’est probablement mon coup de cœur parmi ce trio. J’adore l’odeur de la fleur d’oranger qu’elle dégage, déjà sans même la brûler. Et surtout, le parfum est très intense. Il embaume une pièce et ce rapidement après l’avoir allumée.

4

5

Ce coffret est donc un petit bijou que j’aime beaucoup et pour lequel je remercie Helen et Charlotte :) La marque Terre d’Oc me fait une très bonne première impression, je suis donc curieuse d’essayer de nouveaux produits. J’ai d’ailleurs vu qu’elle a une boutique installée aux Abbesses, dans le 18e arrondissement. Elle vaut sûrement le détour ! :)

Vous connaissiez Terre d’Oc ? Des produits en particulier à conseiller ?

Les jolies choses #4

jolieschoses

Côté déco…
Le blanc dans un intérieur apporte beaucoup de clarté. J’adorerais avoir un une méridienne blanche dans le style de celle-ci, avec quelques coussins et un plaid pour l’habiller.

Côté balade…
J’ai vu des photos du Parc de Sceaux dernièrement sur Instagram. Les cerisiers en fleurs ont l’air magnifiques, ce qui me donne très envie d’y aller me promener bientôt :)

Côté shopping…
Avec les températures qui commencent à grimper, je suis impatiente de faire le plein en jolies robes pour le printemps et l’été. J’espère que mon shopping à Primark la semaine prochaine me permettra de faire quelques jolies trouvailles. Et pour aller avec tous les styles de robes, une paire de sandales simples mais jolies comme celle-ci ferait bien l’affaire !

Côté gourmandise…
Toujours envie de framboises :)
J’ai aussi très envie de découvrir la Pâtisserie des Rêves et surtout tester les délicieuses créations de Philippe Conticini. Sa tarte au citron meringuée est vraiment appétissante !
Et pour combler ces envies de gourmandise, c’est après-midi cupcakes entre copines dimanche :) Je vous en donnerai des nouvelles…

Côté cinéma…
Cette semaine, la bande annonce du prochain film de Zach Braff est sortie. « Wish I was here », c’est l’histoire d’un père qui, pour des raisons financières, décide de déscolariser ses enfants et leur faire découvrir le monde… (d’après ce que j’ai lu quelque part). J’aime beaucoup la bande annonce. Le fond musical permet de ne pas dévoiler beaucoup du film mais transmet beaucoup d’émotions… Ça me donne très envie de le voir ! (Bande annonce sur Allociné)

Et vous, de quoi est faite votre wishlist en ce moment ?

Des muffins légers à la banane pour le goûter (recette sans sucre)

muffins1

Petite envie gourmande de la semaine : des muffins à la banane. Il faut dire que depuis le salon Sugar Paris où j’ai acheté ces petits moules, je mourais d’envie de les utiliser… Maintenant c’est fait :) Si ces muffins sont si légers, c’est surtout parce la tête de linotte que je suis a oublié  d’incorporer le sucre normalement prévu dans la recette. Tout compte fait, je trouve que la banane et le sucre vanillé suffisent, alors c’est une bonne chose. Voici la recette !

Les ingrédients

ingrédients

● 2 bananes
● 3 œufs
● 165 grammes de farine
● 1 sachet de sucre vanillé
● 1/2 sachet de levure chimique
● 20 millilitres de lait de soja vanille

P1030877

J’ai commencé par battre le sucre vanillé avec les œufs entiers, jusqu’à obtenir un résultat mousseux. J’ai ajouté la farine et la levure dans la préparation, tout en remuant. J’ai ensuite écrasé les 2 bananes et je les ai incorporées au mélange. Pour finir, j’ai délayé le tout avec le lait de soja vanille. J’ai préchauffé mon four à 180°, et pendant ce temps, j’ai versé l’appareil à muffins dans les moules en silicone, en ne les remplissant qu’au 3/4. Je les ai ensuite enfournés pendant 25 à 30 minutes, à 180°.

P1030888

Vous les aimez comment vos muffins ? Des recettes à partager ? :)

Mes favoris du mois #1

Sans titre-1

J’inaugure une nouvelle rubrique : mes favoris du mois. En mars, des produits cosmétiques sont souvent revenus dans ma routine et méritent donc un petit focus. Côté fiction, j’ai adopté deux séries que j’ai presque terminées, alors on en parle. J’ai aussi dévoré un livre autobiographique qui m’a beaucoup émue et qui mérite de faire partie de mes favoris du mois. Et pour finir, deux ingrédients ont intégré mes habitudes alimentaires : je vous les présente.

Ma sélection Beauté

3

Mon favori n°1 est sans aucun doute le mascara Le Volume de Chanel. Je l’avais reçu gratuitement lors d’une opération marketing de la marque (il y a un petit moment maintenant). C’est le meilleur mascara que j’ai pu tester jusqu’à présent. Le noir est très intense, et il courbe aussi bien les cils qu’il leur donne du volume et les allonge. Dommage que sa version full size soit si chère…

favoris beauté

Ma soeur a déménagé au mois de mars. Partie à l’étranger, elle n’a pas voulu s’encombrer avec sa bouteille de parfum quasiment terminée, alors j’en ai hérité ! Il s’agit du Cerruti 1881… que j’adore ! Je l’aimais bien sur elle, mais je n’aurais jamais pensé à l’acheter. Maintenant que je le porte, j’y songe…

Avec l’arrivée du printemps, j’ai envie de couleurs pastelles. Alors ce vernis Essence, qui a rejoint ma collection l’an dernier, est de retour sur mes ongles. Il s’agit de la teinte 02 Iced Strawberry Cream, de la gamme Nude Glam. Il apporte une jolie couleur rose poudrée, et ses nacres sont très discrètes et captent bien la lumière.

Dans le même esprit, j’ai beaucoup porté le blush Tickled Pink, de la gamme Studio d’e.l.f. C’est un rose pâle qui donne bonne mine et qui s’accorde bien avec mon bronzer kiko.

Enfin, j’ai découvert le fond de teint Match Perfection de Rimmel, une marque que je n’avais jamais testée jusqu’à présent. Ce n’est pourtant pas faute d’en avoir entendu parler ! Je suis devenue une adepte des BB crèmes car je n’ai pas besoin de beaucoup de couvrance, juste ce qu’il faut pour unifier mon teint. En l’achetant, je me suis donc demandée si j’allais vraiment l’utiliser. En fin de compte, je ne suis pas déçue :  il n’est pas trop couvrant, il unifie très bien et il capte la lumière. J’ai quand même besoin de me poudrer le visage pour éviter de briller de trop…

Ma sélection Lecture

6

Je suis loin (même très loin) d’être une grande lectrice. Mais depuis peu, j’essaie de m’y mettre plus sérieusement. Pour ça, rien de tel qu’un petit tour vers les librairies de seconde main du quartier St Michel. J’y ai déniché quelques livres, notamment celui-ci : Retrouver Sara, de Fabienne Brin. Elle raconte sa propre histoire : sa rencontre avec Habib, leur mariage puis la naissance de leurs filles. Leur vie prend toutefois l’allure d’un cauchemar et lorsqu’elle décide de le quitter, tout bascule… il s’enfuit et emmène Sara avec lui, leur fille aînée. Je n’en dis pas plus, mais ce récit autobiographique est très touchant, je vous le recommande !

Ma sélection Cuisine

food

Je ne peux plus me passer de ces deux ingrédients : l’avoine et le lait de soja vanille. Pour ce qui est de l’avoine, je consomme autant de son que de flocons, et de différentes manières. En granola maison, en porridge, en galette à la banane, ou simplement avec du fromage blanc… c’est un ingrédient qui apporte beaucoup de nutriments et s’accorde avec tout.

Depuis peu, je me suis aussi remise au lait de soja vanille, et j’apprécie. En smoothies, en porridge, avec mes céréales ou incorporé à des préparations sucrées comme des muffins ou les pancakes, je trouve le lait de soja plus léger… et j’adore le goût de vanille qu’il apporte.

Ma sélection Séries

chicago

J’ai entamé Chicago Fire il y a quelques semaines, et il ne me reste que quelques épisodes avant de totalement rattraper mon retard. Je suis embarquée par les histoires des pompiers de Chicago, on s’attache très vite ! D’ailleurs, un spin off a également été lancé en janvier dernier : Chicago PD. J’ai commencé cette nouvelle série lorsqu’un épisode de Chicago Fire l’a amorcée. On retrouve le même esprit de Chicago Fire, mais on intègre cette fois le quotidien des membres de l’unité des renseignements criminels de la police de Chicago. On a aussi doit à un crossover à quasiment chaque épisode… et qui n’aime pas les crossovers ? :)

Et vous, quels sont vos favoris du moment ?

Le salon Sugar Paris : les yeux se régalent, mais les papilles ?

Ce weekend a lieu Sugar Paris, le salon de la pâtisserie traditionnelle et décorative, au Parc Floral du 12e arrondissement. Tartes au citron, cup cakes, gâteaux au chocolat, macarons, pop cakes… Les photos gourmandes présentées sur le site sont irrésistibles et m’ont réellement donné envie de me rendre sur le salon. Alors aujourd’hui, premier jour d’ouverture : direction Vincennes pour en découvrir un peu plus sur cet art qu’est la pâtisserie.

P1030698

P1030722Au programme, des ateliers et des démos autour de la pâtisserie traditionnelle (Tarte Tatin, Fraisiers, Bavarois…), la discipline du cake design, le chocolat, le design culinaire et la sweet table. Des professionnels sont là pour expliquer et montrer comment s’y prendre pour réaliser de jolies pâtisseries, et le public peut aussi faire du shopping pour s’équiper en moules en silicone, fouets et autres ustensiles.

P1030701

les points positifs

Le cadre : Le salon a lieu au sein du Parc Floral de Paris, dans le 12e, tout près du Château de Vincennes. Une petite promenade s’est donc imposée avant de rentrer dans le salon, et ce n’était pas pour me déplaire ! Les arbres en fleurs sont magnifiques :)

Les goodies : A l’entrée, rien de folichon, mais il n’en fallait pas plus pour me convaincre : on nous a remis un petit sac avec un exemplaire du Marmiton. Le magazine présente un tas de recettes sympas qu’il me tarde de reproduire :)

Les boutiques : Le salon regroupe de nombreux commerçants venus proposer des ustensiles de cuisines, des ingrédients indispensables en matière de pâtisserie décorative et un peu de vaisselle. J’en ai profité pour acheter des jolies pailles en papier et des moules à cupcakes/muffins en silicone aux couleurs pastelles.

Les démonstrations : On peut assister à des démonstrations, notamment sur les modelages en pâte à sucre ou la conception de wedding cake pops. Seul bémol : difficile de tenir un micro et cuisiner en même temps…

P1030706

les points négatifs

La vente au détriment des saveurs : Je m’attendais à quelque chose de grandiose, à des pâtisseries en veux-tu en voilà, à des dégustations à tous les stands… Un peu comme au salon du chocolat finalement. Mais j’ai été déçue de voir qu’il ne s’agissait principalement que de mini-boutiques. Bien sûr, elles proposent des ustensiles et des ingrédients que l’on ne trouve pas forcément au supermarché du coin, mais la gourmande que je suis aurait aimé rencontrer de bons pâtissiers et goûter leurs réalisations… Je n’ai rien goûté du tout :(

L’absence de pâtisserie traditionnelle : Si Sugar Paris se dit le salon de la pâtisserie traditionnelle ET décorative, j’ai l’impression de n’avoir vu que la seconde partie. On aurait même pu l’intituler « le salon de la pâte à sucre », car les seules pâtisseries exposées étaient quasiment toutes à base de pâte à sucre. Mais où sont passées les tartes au citron, les éclairs au chocolat et les mille feuilles ? :(

Le prix : L’entrée est à 8€, ce qui est un peu cher lorsque l’on considère que presque tout est payant à l’intérieur et que le salon n’est finalement pas si grand. Toutefois, une réduction de 2€ vous est proposée sur présentation du coupon : cliquez ici !

P1030702

P1030719

J’ai passé une journée sympathique et je ne suis pas revenue les mains vides… Mais malgré tout, le salon n’a pas été à la hauteur de mes espérances.
Et vous, vous y êtes allés ? Vous en avez pensé quoi ?

Deux recettes de smoothies qui font le bonheur de mes papilles

Avec les températures qui commencent à grimper, j’ai envie de fruits, de frais, de vitamines… Alors c’est le retour des smoothies :) Je crois que je vais essayer beaucoup de recettes prochainement… En voici déjà deux que j’ai adorées !

Sans titre-2

En ce moment, j’ai un petit penchant pour les framboises. J’ai déjà acheté plusieurs barquettes (et très rapidement, il n’y en avais plus… malheureusement !). J’ai même testé le frappuccino au thé, aussi à base de framboises, cassis, raisins et groseilles de Starbucks : un petit régal. Et puis j’ai tenté une recette de smoothie à base de framboises, et c’était bon ! :)

MON SMOOTHIE FRAMBOISE

Les ingrédients

ingrédients

● 1 grande tasse de framboises surgelées
● 1 yaourt à la grecque
● 2 cuillères à café de miel
● du lait de soja à la vanille

J’ai d’abord mis tous mes ingrédients dans le blender. Je dirais que le miel est optionnel, ou vous pouvez aussi le remplacer par du sucre, de la stévia ou du sirop d’agave par exemple. Enfin, pour le lait de soja, je n’ai pas mesuré la quantité que j’ai ajoutée. Ce que j’aime faire, c’est mixer le tout sans lait, puis l’ajouter et remixer petit à petit pour obtenir la consistance souhaitée. Evidemment, plus vous voulez votre smoothie liquide, plus il faudra ajouter de lait. Et voilà !

smoothie framboise
Et puis, partie sur ma lancée, j’ai voulu tester d’autres saveurs. Alors pourquoi ne pas associer la banane et la pêche ? Sur Pinterest, j’ai aussi trouvé des recettes à base d’oatmeal, pour plus d’apports nutritionnels. J’ai donc essayé ça aussi :) Et voici ce que ça donne…

MON SMOOTHIE PÊCHE-BANANE

Les ingrédients

ingrédients2

● 1 banane
● 1 pêche et 1/2 (en boîte)
● 3 cuillères à soupe du sirop de pêche en boîte
● 1/2 yaourt à la grecque
● Du son d’avoine
● 100 grammes de lait de soja vanille

J’ai coupé la banane en plusieurs gros morceaux, je les mis dans le blender et j’ai ajouté le reste des ingrédients. Pour la quantité de son d’avoine, je dirais que, comme pour le lait de soja, tout dépend de la consistance que vous souhaitez obtenir. Pour ma part, j’ai opté pour trois grosses cuillères à soupe de son, afin que le smoothie ne soit pas trop épais mais qu’on sente quand même le son. J’ai mixé tout ça… et voilà ! J’ai gardé mon gobelet Starbucks et je l’ai utilisé pour déguster ma délicieuse petite mixture !

smoothie pêche banane

D’autres recettes de smoothies à suggérer ? :)

Coup de coeur #4 : Her

Je m’en doutais, ce film est un vrai coup de cœur. J’avais flashé sur la bande annonce, mais j’ai appris à m’en méfier… elles m’ont souvent bien eue. Mais cette fois-ci, le trailer annonçait la couleur. Her, le dernier film de Spike Jonze, est un petit chef d’oeuvre.

Sans titre-1
Les acteurs
Joaquin Phoenix incarne le rôle de Theodore Twombly, personnage central que l’on suit de près. Theodore est attachant, vrai, sensible, mignon… On se sent proche de lui. Et ce personnage, Joaquin Phoenix l’interprète d’une manière très naturelle, très juste, sans sur-jeu. C’est probablement ce qui rend l’histoire aussi touchante !
Theodore tombe amoureux d’un système d’exploitation intelligent, féminin, à la voix sexy et envoûtante. Celle de Scarlett Johansson. On ne la voit pas, mais on l’imagine. Sa manière de s’exprimer et sa voix éraillée donnent au film une autre dimension. Difficile de croire qu’il s’agisse d’un ordinateur et non d’une femme qui s’apprête à sortir du placard…

her4Les images
J’ai trouvé les images du film magnifiques ! Qu’il s’agisse de la plage de Los Angeles (ou plutôt Shanghai ?), des hauts buildings ou de l’appartement moderne et épuré de Theodore, elles sont toujours lumineuses et pleines de douceur à travers leurs couleurs pastelles. Elles apportent beaucoup d’élégance au film et nous aident à nous plonger dans l’histoire finalement pas si futuriste que ça…

her6Le scénario
Une histoire d’amour entre un homme et un système d’exploitation… science-fiction ou anticipation ? J’opte pour la deuxième option. Aujourd’hui, l’informatique a tellement évolué qu’il est plausible d’imaginer dans un futur plus ou moins proche que nos ordinateurs auront l’intelligence et la sensibilité des hommes. On se referme sur soi au point d’être collé à son smartphone, il n’y qu’à jeter un œil autour de soi dans le métro ! Alors finalement, tomber amoureux d’une machine ne parait pas si sur-réaliste que ça… Il y a longtemps que je n’avais pas vu un film avec un concept aussi fort, et surtout aussi bien exploité. L’histoire de ce film nous donne matière à réfléchir.

1484271_492438720874936_1985597820_n

Bande annonce
Vous l’avez vu ? Par curiosité, comment interprétez-vous la fin du film ?

txt

Les vernis Kiko, un plaisir pour les petits budgets

Je suis une adepte de la marque italienne Kiko. Pour les petits porte-monnaie, cette enseigne de cosmétiques est un vrai paradis. Les produits sont de bonne qualité (en tout cas ceux que j’ai essayés), et les prix sont très abordables.

P1030544Côté vernis, je trouve que leur texture se travaille plutôt bien. Le pinceau est ni trop large, ni trop fin, ce qui permet une application facile. En plus, Kiko propose une large gamme de couleurs. Pour ma part, je préfère les teintes nude et claires, et quand je n’en porte pas, j’opte pour des couleurs foncées. Je possède 3 vernis de la gamme Nail Lacquer qui correspondent à ce genre de teintes.

Light dove [#319]

P1030549La teinte Light dove est un gris/taupe qui tire vers le rose. J’aime beaucoup cette couleur pour l’automne et le printemps, elle est soft et discrète. Toutefois, avec ses sous-tons rosés, ce vernis ne se marie pas avec toutes les couleurs (je pense aux vêtements). Je le porte avec deux couches pour qu’il ressorte mieux.

Purple red [#286]

P1030505Le Purlple red est un rouge foncé/bordeaux. Je le porte beaucoup, c’est certainement mon vernis préféré. Il est élégant et se porte avec tout. Une couche peut suffire, mais je le préfère avec deux pour que la couleur soit aussi opaque que possible.

Bois de rose [#375]

P1030552Enfin, le Bois de rose est un vieux rose que j’aime beaucoup. J’aime porter des vernis roses mais je ne suis pas fan des couleurs « Barbie ». Celui-ci est donc un excellent compromis, discret, qui sent bon le printemps.

vernis kikoLa gamme « Nail lacquer » est seulement à 3,90€, un prix largement abordable pour des flacons de 11ml (presque trop je dirais). Avec deux couches, ils tiennent plusieurs jours, et encore plus avec un top coat. Pour ma part, j’aime bien changer de couleur régulièrement, donc je suis satisfaite de leur tenue. De jolis vernis à collectionner, d’autant de Kiko sort régulièrement des nouveautés !

Sponge cake au citron et graines de pavot : une recette pleine de peps !

La semaine dernière, j’ai découvert le délicieux sponge cake au citron et graines de pavot du salon de thé Betjeman & Barton (je vous en parlais ici). Je me suis tellement régalée que j’ai aussitôt décidé d’en faire un moi-même. C’est maintenant chose faite !

P1030473Je n’ai pas trouvé de graines de pavot dans mon Monoprix, j’ai donc acheté cet ingrédient en épicerie bio. La vendeuse m’a d’ailleurs donné une astuce pour qu’elles se mélangent bien à la préparation. Je vous en parle juste en-dessous. Pour le reste des ingrédients, on les trouve bien sûr en supermarché.

Ce gâteau est un vrai plaisir à cuisiner, aucune difficulté. Je le trouve délicieux : les graines de pavot apportent du croustillant et le citron beaucoup de peps. Je reproduirai cette recette sans hésiter !

Les ingrédients

ingrédients

● 90 grammes de beurre préalablement fondu
● 150 grammes de sucre en poudre
● 2 œufs entiers
● Le zeste d’1 citron entier
● 2 cuillères à soupe de jus de citron
● 40 grammes de graines de pavot
● Un bon fond de casserole de lait
● 110 grammes de crème fraîche épaisse (mais légère)
● 220 grammes de farine
● 1 demi-cuillère à café de levure
● 1 cuillère à café de sel

Ma préparation

Sur les conseils de la vendeuse du magasin bio, j’ai commencé par faire bouillir un fond de lait dans une petite casserole et j’y ai versé les graines de pavot à cuire pendant 10 minutes. De cette manière, elles s’hydratent et on évite qu’elles ne tombent au fond du plat lors de la cuisson. On veut effectivement qu’elles soient présentes dans tout le gâteau. Pensez à remuer pour éviter que le lait ne colle. Et si besoin, n’hésitez pas à en rajouter un peu s’il n’en reste pas assez. Au bout des 10 minutes, les graines doivent avoir absorbé le lait.

J’ai fait pré-chauffer mon four à 180°.
J’ai fait ramollir le beurre que j’ai ensuite versé dans mon saladier, puis j’ai ajouté le sucre. J’ai battu le tout et j’ai ajouté la crème et les graines de pavot. J’ai à nouveau battu.
J’ai prélevé le zeste entier du citron et je l’ai pressé pour obtenir le jus. J’ai incorporé le zeste et trois cuillères à soupe de jus à la préparation, et j’ai mélangé.
Pour finir, j’ai versé la farine, la levure et le sel dans la préparation liquide et j’ai bien remué pour obtenir un résultat homogène.

P1030446Avant de verser la pâte dans le moule, je l’ai graissé avec de l’huile de noisette.
J’ai ensuite enfourné le tout pendant 35 minutes à 180°. A la sortie du four, j’ai laissé le cake refroidir, puis j’ai pu le démouler pour enfin le déguster.

P1030479Je trouve le résultat plutôt réussi, mais évidemment on peut toujours s’améliorer ! La prochaine fois, j’ajouterai plus de citron. Au lieu de me contenter de 3 cuillères à soupe, je pense que je mettrai la totalité du citron pressé. Ce sponge cake était aussi un peu plus sec que celui de Betjeman & Barton. Je tenterai donc soit de le laisser cuire moins longtemps à température égale, soit de baisser un peu la température. Si vous avez des conseils à ce propos, surtout n’hésitez pas à les laisser en commentaire de cet article :)

Vous avez déjà testé le sponge cake citron et graines de pavot ?

Les jolies choses #3

montage

Côté fiction…
J’ai vu la bande annonce du film « Her » il y a quelques temps déjà, le nouveau film de Spike Jonze, avec Joaquin Phoenix et Scarlett Johansson. Depuis, je n’ai qu’une envie : me ruer au cinéma pour le voir. Petit bémol, une de mes amies est partie en voyage et m’a demandé d’attendre son retour pour que l’on puisse y aller ensemble. Elle revient dans quelques jours… je m’impatiente :) Si le film me convainc autant que la bande annonce, un billet sera probablement dédié à ce film… très prochainement ! [Bande annonce]
J’ai aussi découvert Chicago Fire, une série qui dévoile les histoires de pompiers oeuvrant à Chicago. Bien sûr, cette série ne serait pas aussi palpitante sans les histoires de cœur de ses personnages. Mon coup de cœur ? Le ténébreux Kelly Severide, interprété par Taylor Kinney (aka le boyfriend de Lady Gaga). Je viens d’entamer la saison 2… et je sens que je vais la terminer rapidement !

Côté musique…
J’ai assisté au concert de OneRepublic il y a un peu plus de deux semaines… et j’y pense encore. Le Trianon est une salle relativement petite qui permet d’être proche des artistes, un point très positif. Entre les chansons envoûtantes, le côté intimiste de la salle, le dynamisme de Ryan Tedder et les confettis sur la dernière chanson, c’était difficile de ne pas passer une excellente soirée !

Côté cuisine…
Comme j’en parlais juste ici la semaine dernière, j’ai testé le bar à thé Betjeman & Barton. J’y ai goûté un savoureux sponge cake au citron et aux graines de pavot. J’ai tellement envie d’en remanger que je compte bien essayer d’en faire un moi-même. La recette prochainement sur Les Petites Boîtes ?

Côté shopping…
L’hiver commence à se faire long… on en a marre des gros pulls et du manteau ! Le printemps arrive, et il me tarde de ressortir les vêtements légers. J’adore les couleurs et le style de cet ensemble trouvé sur Pinterest : une chemise blanche, un jean retroussé et de jolies ballerines qui apportent une pointe de couleur.
Dans le même esprit, j’aime beaucoup ce thermos qui arbore des motifs floraux qui sentent bon le printemps. Si je tombe sur ce genre d’objets dans une boutique : je craque !
Et côté déco, mon canapé se sent un peu nu et serait ravi d’accueillir de si jolis coussins, qui s’adaptent à toutes les saisons et apporteraient beaucoup de fraîcheur dans mon intérieur.

Et vous, des jolies choses à partager ? Des envies sur votre liste ?

– Listening to… –

Qui dit printemps dit salades !

Le printemps est arrivé, les salades font leur grand retour ! Cette semaine, j’ai eu une envie de légèreté dans mon assiette. Rien de compliqué, bien au contraire. Mais j’ai trouvé les couleurs jolies et le mariage des saveurs m’a plu. Voici donc ma première salade du printemps, prête en deux temps trois mouvements !

P1030305Les ingrédients de la salade :

● Des feuilles de laitue Iceberg
● 1 carotte
● 1 petite tomate
● 1/2 mozzarella
● Des graines de sésame
● De la crème de balsamique

Les ingrédients de la sauce :

● 2 cuillères à soupe d’huile de noisette
● 1 cuillère à café de miel
● Un peu d’herbes de Provence

Pour la salade, j’ai tout simplement disposé les feuilles d’Iceberg sur le haut de mon assiette. J’ai disposé des quartiers d’une petite tomate sur les bords de la salade, puis des rondelles de carotte tout autour. J’ai découpé ma mozzarella en lamelles et je les ai disposées sur la salade, avant de saupoudrer le fromage de graines de sésame. Pour agrémenter le tout, j’ai déposé des points de crème de balsamique en forme de demi-cercle autour de la salade.

P1030309Pour accompagner la salade, j’ai également réalisé une petite sauce : un simple mélange d’huile de noisette, miel et herbes de Provence. Il est aussi possible de l’assaisonner avec du sel et du poivre, et éventuellement de la moutarde, mais je m’en suis passée.

Il s’agit bel et bien d’une recette simpliste… mais fraîche et délicieuse pour les belles journées où l’on a envie de légèreté dans son assiette. Happy Spring everyone !

Tea Time à Paris chez Betjeman & Barton

Cette semaine, j’ai découvert un lieu féerique de Paris : le bar à thé Betjeman & Barton.
Cette enseigne, installée à Paris depuis 1919, propose une carte composée de plus de 250 thés… Rien que ça ! On peut retrouver les boutiques Betjeman & Barton dans plusieurs quartiers de Paris, et notamment sur le Boulevard des Filles du Calvaire, dans le 11e arrondissement. Il est possible d’y prendre place pour déguster l’un de leurs savoureux thés dans un cadre ravissant. C’est donc ce bar à thé que j’ai testé mardi dernier :)

P1030281

Le bar à thé Betjeman & Barton accueille chaleureusement ses visiteurs grâce à une déco moderne et chic. Un logo à la fois élégant et imposant sur un mur rouge, des couleurs harmonieuses, un mobilier en bois, des fauteuils baroques, de la vaisselle de princesse… Tous les ingrédients sont réunis pour que la dégustation de thé se passe dans la plus agréable des ambiances.

P1030282
P1030287

Côté dégustation, Estelle a opté pour le thé nommé « Courtisanes« , un thé de Chine parfumé à la mûre sauvage, myrtille, vanille, clémentine et parsemé d’écorces d’orange et de pétales de rose. Pour ma part, j’ai souhaité goûter le thé « Malesherbes« , un thé vert Sencha de Chine aux arômes de fruits de la passion, pêche de vigne et fraises des bois, rehaussé de pétales de rose rouge et morceaux de fraise. Il s’agit donc d’un thé très fruité et parfaitement infusé, comme j’aime. Nos deux théières nous ont permis de déguster plus de deux tasses chacune… De quoi se faire plaisir :)
Nos jolies tasses étaient accompagnées d’une part de cake aux fruits et amandes… Mais nous sommes deux gourmandes et nous n’avons pas résisté à la tentation du sponge cake au citron et graines de pavot qui nous faisait de l’œil dans la boutique… Un petit délice que les hôtesses ont gentiment proposé de nous servir à table.
Pour information, un thé servi sur place avec une part de cake est à 5,70€ par personne, et le Sponge Cake entier nous est revenu à 7,50€.

P1030272
P1030274 - Copie
P1030265 - Copie
La boutique, quant à elle, expose des produits gourmands tels que des shortbreads chocolat et caramel, des cakes, des sirops, des confitures. Tous ont l’air aussi appétissants les uns que les autres ! Evidemment, des accessoires du monde du thé et de la vaisselle sont aussi disponibles à la vente. Les tasses, théières et cuillères arborent des motifs design et colorés qui donnent envie de faire le plein pour la cuisine :)

P1030279
P1030288
P1030289 - Copie

Betjeman & Barton
24 Boulevard des Filles du Calvaire
75011 Paris
M8 – Station « Filles du Calvaire »

Mon week-end en photos #3

Je n’avais pas prévu de publier un nouvel article « photos » si rapidement, mais mon week-end s’est avéré riche en clichés et petits coups de cœur… Alors finalement, me revoilà avec un week-end en photos.

Sans titre-1

Vendredi, c’était dîner aux chandelles avec mon amoureux, Aux Trois Petits Cochons. Ce restaurant de Montmartre m’a totalement conquise. J’y ai dégusté des gambas grillées sur un jus de crustacés et un risotto au mascarpone et parmesan… Un vrai délice ! (La photo n’est pas de moi car je n’ai pas osé sortir mon appareil dans ce petit restaurant si mignon. Je l’ai piquée sur Trip Advisor.)

Samedi, des amis nous ont proposé de tester Privé de dessert… Un restaurant situé non loin de Pigalle au nom qui fait peur, mais ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas punis ! La carte se compose entièrement de noms de desserts, revisités en version salée pour les entrées et les plats. J’ai ainsi testé le chausson au saumon et champignons qui ressemblait étrangement à un pain au chocolat. Et en dessert, j’ai opté pour la crème de marron façon Montblanc (non pas la crème dessert mais le gâteau), une base de meringue recouverte d’une chantilly de crème de marron. Je me suis régalée :)

Côté cuisine, j’ai aussi testé la recette du Granola maison de Juliette. J’ai remplacé le beurre par de l’huile de noisette, et la cuillère à café de vanille s’est transformée par inadvertance en grosse cuillère à soupe (mais bon, j’aime la vanille !). Résultat : je doute que, comme Juliette, mon pot de granola dure une semaine entière…
Et mon amoureux a aussi décidé de se la jouer Top Chef ce week-end ! Il a concocté un pain brioché au thermomix avec une petite pâte à tartiner maison… Un régal pour le goûter ! Je parlerai probablement de la recette de notre Nutella à nous bientôt…

Sans titre-2

Les beaux jours ont enfin fini par pointer le bout de leur nez… Cela fait une semaine que j’essaie de profiter comme je peux de ce ciel bleu et ces rayons de soleil. Paris est quand même plus jolie en couleurs ! Une petite balade au Parc Martin Luther King m’a permis de faire quelques clichés qui redonnent le sourire.

Bon lundi et bonne semaine à tous !

Ma semaine en photos #3

semaine#3

Une surprise réussie pour les 50 ans de ma Maman… avec de jolies photos de jeunesse :)
Un break en Bretagne qui m’a fait plus que du bien !
Une promenade sur la plage en famille… et Biscotte qui en profite pour se dégourdir les pattes.
Au menu : galettes bretonnes et lait Ribot… Un régal !
Un joli coucher de soleil depuis le jardin de mes parents.
Un au revoir difficile avec ma sœur partie vers de nouveaux horizons…
Un retour à Paris avec une petite balade à Montmartre et un air bien pollué.

Une semaine riche en émotion et si chargée que je n’ai pas eu le temps de me poser ici… Maintenant c’est reparti !
Bon week-end tout le monde !

Au menu #3 : P’tit dej’ à l’anglaise, le porridge

P1020998

Ce matin au menu, c’était petit déjeuner à l’anglaise ! J’avais envie d’une repas nutritif à base de flocons d’avoine, avec des apports énergétiques et des vitamines. J’ai donc recherché une recette et j’ai trouvé celle du porridge, que je n’avais jamais testée. Je l’ai accompagné de fruits et d’un délicieux thé… J’ai beaucoup aimé et je sens que je reproduirai ce menu pour beaucoup d’autres petits déjeuners :)

Les ingrédients

P1020986bis

● 25 millilitres de lait (demi-écrémé)
● 40 grammes de flocons d’avoine
● du sucre vanillé (à doser selon votre goût)
● 1 pomme
● 1 banane

Ma préparation

P1020992

Pour réaliser ce bol de porridge, j’ai d’abord fait chauffer le lait dans une petite casserole, jusqu’à ébullition. J’ai ensuite incorporé lentement les flocons d’avoine dans le lait chaud tout en remuant. J’ai saupoudré le tout d’un peu de sucre vanillé et j’ai laissé cuire à feu doux pendant 15 minutes, en remuant régulièrement.

Une fois la préparation terminée, je l’ai versée dans un bol. J’ai également épluché la pomme et la banane. Je les ai coupées en morceaux et en ai ajouté dans le bol. J’ai parfumé les fruits avec une pointe de miel, et j’ai enfin pu goûter ce fameux porridge que j’ai trouvé délicieux !

P1020991
En voyant que le porridge ne remplissait même pas la moitié de mon bol, j’ai pensé que ça n’allait pas me suffire. Mais avec une banane et une pomme en plus, c’est finalement un repas très consistant. Ça me donne d’ailleurs envie d’essayer une prochaine avec du lait de soja à la vanille, pour que la préparation soit plus légère.
Pour accompagner le porridge, j’ai opté pour un thé noir au citron de la marque Terre d’Oc, que l’on retrouve chez Nature & Découvertes.

Ce petit déjeuner complet et copieux vous tente ?
Vous avez d’autres recettes à me conseiller à base de flocons d’avoine ?

Coup de coeur #3 : Magali Selvi Photographe

Mon coup de cœur n°3 est consacré à Magali Selvi, photographe spécialisée dans la grossesse, les nouveau-nés et l’enfance.

Globe-trotteuse, Magali a beaucoup voyagé et a pris plaisir à photographier ses nombreuses destinations. Mais c’est depuis la naissance de son petit bout, Tao, qu’elle s’est découvert une passion pour les photos de grossesses, de bébés et d’enfants (et même des parents !). J’ai connu Magali dans un tout autre contexte professionnel, il y a trois ans. Sa forte personnalité et sa sensibilité se ressentent à travers ses photos. Le jour où je fonderai ma petite famille, il est certain que je ferai appel à elle :)

3

2

4

1

Pour découvrir l’univers de Magali, rendez-vous sur son site : www.magaliselvi.fr

De Paris à New Delhi, des plats français revisités à la sauce indienne

Ce weekend était placé sous le signe de la gourmandise et de la découverte. Entre copines, nous avons participé à un atelier de cuisine proposé par Cook and Go, dans le 9e arrondissement de Paris. Le principe est simple : on s’inscrit, on choisit le menu et la date du cours de cuisine, et on vient apprendre à réaliser 3 recettes originales et gourmandes. Pour cet atelier, nous avons opté pour le menu « De Paris à New Delhi », composé de plats français revisités à la sauce indienne. Le Chef nous a appris à oser des mélanges surprenants qui se sont avérés vraiment délicieux.

Les petits farcis de pommes de terres aux gambas et aux épices

P1020933 - Copie

La première préparation peut faire office d’entrée ou d’amuse-bouches. Il s’agit de pommes de terre grenades farcies aux gambas et sésame, relevées avec des pickles de citron vert. Un pur régal assez épicé, mais pas trop quand même, car sinon je n’aurais pas pu le dévorer comme je l’ai fait :)

Parmentier de poulet à la sauce tikka massala

P1020954 - Copie

Le plat de résistance a procuré un réel plaisir à mes papilles… Il s’agit d’une farce fondante à base de poulet et de sauce tikka masala, que l’on a cuite sous un lit de pomme de terre et de patate douce. On a dégusté ce délicieux parmentier avec une salade de pousses d’épinard au lait de coco et cacahuète. C’était un vrai régal !

Charlotte aux fraises et au curry doux

P1020958

Pour le dessert, on a eu droit à une explosion de saveurs que je n’aurais jamais associées. Nous avons réalisé une charlotte à base de biscuits cuillère et d’une mousse de fraise et curry doux, accompagnée d’un coulis de fraise au citron vert et menthe. L’association de ces différents goûts m’a d’abord effrayée mais s’est avéré être une vraie réussite pour finir le repas sur une touche de légèreté.

A la fin de l’atelier, nous avons pu emporter nos préparations pour les cuire et les déguster le soir même. Nous avons passé deux heures très sympathiques et fait quelques découvertes culinaires. Alors pour conclure, je vous recommande Cook and Go si vous recherchez une activité ludique pour un moment en famille ou entre amis.

Pour découvrir les ateliers proposés, rendez-vous sur le site de Cook and Go.

Au menu #2 : Crème dessert vanille

Mon parfum préféré, c’est la vanille. Thé, biscuits, yaourts… je ne m’en lasse pas. Alors dernièrement, j’ai voulu me faire plaisir et je me suis concoctée une crème dessert à la vanille… et c’était bon ! :)

P1020921

La recette que j’ai suivie vient du blog Ma p’tite cuisine, tenu par Audrey, qui propose un grand nombre de recettes qui donnent faim. J’ai simplement modifié la teneur en sucre, chose que j’ai toujours tendance à faire lorsque je reproduis une recette, car je ne raffole pas des desserts trop sucrés. Audrey compare également cette préparation à la crème Danette, mais je trouve qu’en termes de goût et de texture, on se rapproche plus du Petit pot de crème La Laitière, bien que ce ne soit pas cuit au four.

Les ingrédients

P1020891 - Copie

● 1 litre de lait entier (écrémé)
● 3 œufs
● 50 grammes de crème entière
● 40 grammes de sucre en poudre
● 50 grammes de fécule de maïs
● 1 gousse de vanille

P1020918 - Copie

Ma préparation

Etant donné que j’ai la chance d’avoir un Thermomix dans ma cuisine, j’en ai profité.
J’ai simplement versé tous les ingrédients dans le bol, à l’exception de la crème et la vanille.
Ensuite, j’ai ouvert la gousse de vanille pour extraire les grains et les incorporer aux autres ingrédients.
J’ai cuit le tout pendant 12 minutes, à 90° et vitesse 3.
A la fin, j’ai versé la crème puis remué le mélange à vitesse 6 pendant 20 secondes.
Il ne restait plus qu’à verser le tout dans des coupelles. J’ai ainsi rempli 5 petits pots et un grand pot de confiture… de quoi se régaler pour un petit moment !

Si toutefois vous n’avez pas de Thermomix, il est aussi très facile pour vous de réaliser cette recette. Vous pouvez battre les œufs, le sucre et la vanille, puis y délayer le lait et la crème. Ajoutez ensuite le fécule de maïs dilué dans un peu de lait, et laissez cuire jusqu’à l’ébullition en pensant à remuer régulièrement.

Laissez refroidir le tout puis placez-le quelques heures au réfrigérateur avant de déguster… et bon appétit ! :)

P1020913

Paris sous un autre jour

La Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, Montmartre, Notre Dame… J’aime les quartiers emblématiques de Paris, mais j’aime aussi découvrir des petits coins dépaysants qui nous donnent l’impression d’avoir quitté la ville.

pais tour eiffel

Paris regorge de petits trésors agréables à découvrir lors des balades du dimanche, surtout lorsque le printemps pointe le bout de son nez. J’ai déjà testé les balades insolites que propose Paris par rues méconnues et j’ai découvert un quartier de Belleville que je ne soupçonnais pas. Avec Pprm, on pousse les portes d’une demeure et on y découvre un jardin incroyable. On rencontre des artisans sculpteurs, un artiste mosaïste, une créatrice de chapeaux… Et on se promène dans le Parc de Belleville offrant une vue incroyable sur la ville. Une visite insolite alliant tourisme, histoire et rencontres humaines qui nous font voir la vie autrement.
Paris par rues méconnues : 20€ par personne (balade standard)

Je me suis également prise pour une détective lorsque j’ai tenté de résoudre l’enquête Marais a Paris Sion signée Qui veut pister Paris ? Le concept est ludique et très original : découvrir un quartier de Paris à travers un jeu de piste. Pour cette enquête, il s’agit du Marais et ses alentours. C’est aussi l’occasion idéale de passer un moment amusant en famille ou entre amis. Les gagnants repartent avec un prix, et les autres se consolent avec de jolis souvenirs et une bonne dose de rire.
Qui veut pister Paris ? : 12,50€ par personne (et 9,50€ pour les moins de 25 ans)

Et pour les petites balades du dimanche, les blogs sont aussi souvent de très bon conseil. C’est de cette manière qu’une amie m’a fait découvrir la Rue Crémieux, une rue piétonne qui dépayse totalement dans le quartier de la Gare de Lyon. Ses façades colorées apportent de la gaieté dans la grisaille parisienne et deviennent rapidement l’objet de désir de nos appareils photos.

rue crémieux

P1020176

Enfin, le week-end dernier, c’est une autre amie qui s’est demandée où flâner dans Paris pour profiter du beau soleil qui pointait son nez. Deux blogs plus tard, nous voilà rendus dans le 14ème arrondissement près de la Cité Universitaire. Les alentours du Parc Montsouris regorgent de petites merveilles. Le Square des Peupliers, La Rue du Moulin des Prés, La Rue Dieulafoy, La Cité Florale… même les noms de ces lieux sont des trésors !

Découvrez les itinéraires proposés par Un Jour de Plus à Paris et Et si on se promenait à Paris !

P1020783

P1020795

P1020797

P1020837

Vous avez déjà testé ce genre de balades ? Des coins sympas à conseiller ?

Quand Fragonard m’a envoûtée…

Vivre sur la Côte d’Azur durant une année m’a permis de faire quelques jolies visites dans cette région. J’ai notamment découvert la charmante ville de Grasse, capitale mondiale du parfum. Les paysages de Grasse sont couverts de champs de fleurs, notamment composés de fleurs de jasmin, roses et tubéreuses, toutes très utilisées en parfumerie. C’est pour cette raison que les parfumeurs y ont eux aussi fleuri, comme ce fut le cas pour Fragonard.

P1020692

Fragonard est une parfumerie née en 1926 qui se tournait principalement vers les touristes de passage dans la région. Toujours aujourd’hui, il est possible de visiter gratuitement l’usine de fabrication et ainsi découvrir les techniques de parfumerie qui permettent si bien de capturer les odeurs et en faire de jolies compositions. Fragonard offre également au public la possibilité de participer à un atelier olfactif pour en apprendre plus sur le métier de parfumeur et s’y essayer en réalisant sa propre composition.

Enfin, une fois la visite terminée, impossible de résister aux merveilles en vente dans la boutique Fragonard. Parfums, savons, laits hydratants parfumés… Non seulement les odeurs nous séduisent, mais les packaging eux aussi sont irrésistibles. Fragonard signe ses produits par des couleurs harmonieuses et des designs élégants qui donnent réellement envie de les exposer dans sa salle de bain.

P1020716

Lors de ma visite, j’ai ainsi cédé au lait pour le corps parfumé à la rose de mai. Comme on peut le voir sur la photo, je l’ai déjà bien entamé. Il est facile à appliquer et ne laisse pas ce sentiment de peau grasse, parfois désagréable. Toutefois, comme son nom l’indique, il parfume mais n’est pas le plus efficace en matière d’hydratation, surtout pour les peaux sèches comme la mienne.

P1020699

P1020701

J’ai aussi eu la chance de repartir avec un joli coffret de dix parfums en versions miniatures. Entre subtilité et douceur, les odeurs me plaisent énormément. J’ai finalement le choix entre Eau Fantasque, Eclat, Etoile, Belle de Nuit ou encore Diamant… Rien que leurs noms donnent envie !

Pour finir,  voici quelques clichés venant tout droit de la page Facebook de Fragonard. Ces collections sont tellement jolies…

pack
Vous connaissiez Fragonard ? Des parfums ou cosmétiques à conseiller ?

Les jolies choses #2

Petit bilan sur les jolies choses qui m’ont fait craquer dernièrement… Une manière d’exposer des coups de cœur, des items qui ne sont pas encore miens… Mais qui sait ? Peut-être un jour !
En attendant, je vous laisse découvrir cette petite wishlist…

imageDes bijoux…
J’aime les bijoux fins et discrets, et ces deux-là illustrent parfaitement mes goûts. Une bague « couronne » à l’allure précieuse, et un bracelet en filigrane aux motifs solaires. Tout est dans le détail !

De la vaisselle…
Vous avez probablement déjà vu ou entendu parler de la collection Brakig d’Ikea. Et bien je fais partie des adeptes ! J’aime ses couleurs et ses motifs un peu vintage. Les plateaux, les bols et les tasses me font vraiment de l’œil…

Du maquillage…
Je n’ai jamais testé les cosmétiques UNE, mais j’en ai très envie. Leurs formulations sont à 98% naturelles et les couleurs axées sur le nude, comme ce rouge à lèvre et ce vernis à ongles. Les couleurs sont craquantes !

De la musique…
Lorsqu’une musique d’Ed Sheeran commence, j’ai le frisson. Sa guitare et sa voix pure sans chichi sont tout ce que j’aime chez lui. Et dans un autre style, il y a Bruno Mars, une sorte d’extraterrestre, hybride entre Michael Jackson, Sting et Bob Marley. Ses musiques sont splendides et les chansons paraissent sincères. J’ai beau forcer Google pour me sortir des dates de Concert sur Paris en 2014, ça ne semble pas au programme… :(

Et vous, des jolies choses à partager ? Des envies sur votre liste ?

– Listening to… –
Talking to the moon – Bruno Mars
I see fire – Ed Sheeran

Coup de coeur #2 : Theo & Beau

Il y a quelques temps, je vous ai parlé ici des photos d’Elena Shumilova. Et bien je poursuis la série « Coup de Cœur » avec les celles de Jessica Shyba, une maman américaine. J’ai les ai découvertes sur Pinterest il y a un moment maintenant, et c’est en me baladant sur mes boards que je suis retombées dessus… Une bonne idée à partager dans les petites boîtes !

1

Chaque jour, Jessica prend son fils Beau en photo avec leur chiot Theo à l’heure de la sieste. Une réelle complicité s’est créée entre ces deux petits êtres. Dès que la famille s’est rendue au refuge de la SPA, le chien a sauté sur Beau avec beaucoup d’affection. C’était alors une évidence : il faisait déjà partie de la famille. Depuis, le chien, baptisé Theo, s’empresse de suivre le petit bonhomme dans le lit à l’heure de la sieste. Leur complicité est indéniable ! Je vous laisse vous attendrir devant ces photos remplies de douceur.

2Sur ces photos, ce ne sont pas tant les couleurs ou le cadre qui me laissent admirative comme avec Elena Shumilova, c’est réellement le naturel et la complicité entre Theo & Beau.

Vous pouvez d’ailleurs en découvrir plus sur le blog de Shyba : mommasgonecity.com.

3 4
Alors, séduits ?

Mon week-end en photos #2

fb

 

Des roses pour la Saint Valentin :)
Ma remise de diplôme… enfin !
Balade en famille sur les quais de Seine… où quelqu’un nous espionne !
Qui dit bateau mouche dit jolie vue sur la Tour Eiffel
Petit plaisir au Bert’s avec un latte macchiato et un fondant au chocolat…
La balade se poursuit sur le cours la Reine…
Et le magnifique Jardin des tuileries :)

Bon courage à tous pour la semaine à venir !

Cinéma 2013 : mes tops et flops

Insaisissables, The Place Beyond the Pines, Cookie… En 2013, j’ai certainement vu une trentaine de films au cinéma et aujourd’hui, si je devais n’en retenir qu’un seul… je ne saurais pas lequel choisir. Il y en a beaucoup que j’ai appréciés mais qui ont manqué d’un petit quelque chose pour me faire sortir du cinéma en hurlant « J’ai adoré ! ».

Certains y sont quand même parvenus ! Et puisque je ne peux n’en choisir qu’un, je vous propose de découvrir mon Top 5.

total

#1 Il était temps, pour la romance

Un film romantique, comme je les aime. Un scénario bien tourné qui rend l’histoire et les personnages attachants, mais jamais « cul-cul la praline ». Ca faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas fait cet effet-là !

about time

#2 La Reine des Neige, pour la féerie

Je suis restée totalement admirative devant les dessins et la féérie qui s’en dégage. Encore un Disney qui me fait rêver et qui se place au même niveau que Pocahontas et Peter Pan à mes yeux =) Je suis ressortie du cinéma avec un grand sourire sur les lèvres !

frozen2

#3 Les garçons et Guillaume, à table ! pour la comédie

J’aime de plus en plus Guillaume Gallienne. Il m’a épatée dans ce film. On retrouve un côté théâtral qui lui donne une vraie signature. Le jeu de Guillaume est juste et émouvant, et l’histoire autour de ce coming out inhabituel est très surprenante.

guillaumeelgat

#4 Django, pour l’aventure

J’ai vu plusieurs classiques de Tarantino : Pulp Fiction, Kill Bill, Inglourious Basterds. Je dois dire que c’est Django que j’ai préféré. J’ai trouvé ce film drôle, décalé et dynamique. S’il dure 2h44, je ne me suis pas ennuyée une seconde… J’ai tout simplement adoré !

django2

 5. Gatsby le Magnifique, pour le drame

J’ai aimé mon petit Léo, merveilleux comme d’habitude, et les incroyables décors. Je n’ai toutefois pas compris l’importance du rôle de Tobey Maguire dans l’histoire. Et c’est étrange, en sortant du cinéma avec ma moitié, nous n’avons pas capté le même message… A votre avis, quelle est la morale de l’histoire ?

gatsby-le-magnifique

Après les tops, on passe au flop.

Au singulier, car il n’y en a qu’un seul qui m’ait donné envie de quitter la salle avant la fin… Il s’agit du film Only God Forgives. J’attendais avec impatience de revoir mon chouchou sur grand écran, Ryan Gosling. Mais ce film n’a été que déception… Longueurs, scénario plat, jeu surfait, tout m’a déçue. Pour autant, mes yeux ont pu profiter des scènes remplies de Ryan, Ryan, Ryan qu’il me tarde de retrouver dans un nouveau rôle.

flop

Enfin, j’ai également manqué quelques films que je souhaitais vraiment voir…

et que je verrai tôt ou tard !

à voir

Et vous, quels ont été vos tops et flops en matière de cinéma ?

Une semaine en Dalmatie (Croatie) – Deuxième partie

J’ai l’impression que la pluie ne quitte plus Paris… Si le soleil pointe le bout de son nez certains matins, il disparait très rapidement pour laisser place aux nuages. Alors zou, on part à nouveau au soleil en Croatie. Vous venez avec moi ?
Après les 4 premiers jours de mon séjour que je vous ai racontés ici, voici la suite et fin de mon récit de voyage.

8Jelsa s’éveille

_JOUR 5 : Réveil difficile à 5h du matin, mais ça en vaut la peine ! Aujourd’hui, nous prenons tous les deux le bateau très tôt pour nous rendre à une demi-heure de Jelsa, sur l’île de Brač. Pourquoi si tôt ? Car une seule navette nous permet d’y aller, et elle part à 6h. Lorsque nous arrivons, les occupants de l’île ne sont pas encore levés. Seuls quelques pêcheurs occupent les tables des cafés déjà ouverts, et les employés des restaurants nettoient leurs terrasses pour accueillir bientôt les premiers touristes de la journée. Nous nous posons sur une petite plage particulièrement calme et admirons le lever du soleil. Nous nous enfonçons ensuite un peu plus dans l’arrière ville. Ca grimpe un peu, mais nous y découvrons de très jolies villas et hôtels faits d’une pierre blanche. Nous la connaissons d’ailleurs tous puisque c’est à partir de cette pierre calcaire qu’a été construite la Maison Blanche de Washington. Nous redescendons plus tard sur le port pour prendre un petit déjeuner copieux avant de nous diriger vers la partie la plus touristique de l’île : la plage de Bol. Citée parmi les plus belles plages du monde, elle est originale grâce à sa pointe capable de prendre différentes formes selon le vent et les courants maritimes. Faite de galets comme partout en Croatie,  la plage est surplombée par des collines et bordée de sapins.

9Plage de Bol – Île de Brač

L’eau est si claire que l’on peut voir très clairement ses petits orteils au travers. Nous nous installons sur un transat, tout comme quelques touristes également présents. Après quelques heures, la plage est déjà remplie de touristes. Les cris des enfants se font entendre et les baignades deviennent irrésistibles tellement le soleil tape. Après quelques heures de farniente, des couches de protection solaire et un chapeau sur la tête (évidemment !), nous traversons à nouveau la longue promenade qui nous permet de regagner le port. Ce soir, ce sera visite nocturne de Jelsa et glace à l’italienne !

10Port de Jelsa de nuit

_JOUR 6 : Cette journée est celle que nous attendions avec le plus d’impatience ! Après un départ toujours matinal, quelques heures de bateau et de bus, nous arrivons à Šibenik. Une guide nous fait visiter cette petite ville en passant par la ravissante Cathédrale Saint Jacques issue d’une fusion entre l’art Gothique et la Renaissance. Un joli mélange qui nous permet d’apercevoir de jolis détails comme une frise ornée de 71 portraits sculptés de femmes, d’hommes et d’enfants.

11Parc national de Krka

Après cette escapade, nous reprenons le bus pour nous rendre non loin de là, dans un paradis que nous attendions tant : les chutes de Krka. C’est donc en empruntant des petits chemins et des pontons que nous traversons ce parc et y découvrons les chutes impressionnantes qui se sont formées sur la rivière Krka. Nous apprécions aussi la faune et la flore, extrêmement riches. Nous atteignons la fin de la visite et pouvons nous baigner aux pieds des plus grandes chutes du parc appelées Skradinski Buk. L’eau est très fraîche et le courant y est fort, sans compter les roches sous nos pieds qui nous forcent à rester prudents, mais une fois qu’on y est… on ne le regrette pas une seconde !

12Chutes Skradinski Buk

_JOUR 7 : Nous nous levons encore très tôt ce matin puisqu’un long trajet de 5 heures nous attend pour nous rendre à Dubrovnik, ville incontournable de la Dalmatie où la fantastique série Game of Thrones est tournée (au moins en partie). Cette journée est la plus éreintante. 11 heures de route pour ne passer que 3 heures sur place… Je déconseillerais de n’y rester qu’une journée pour les personnes séjournant sur l’île de Hvar. Malgré tout, la ville vaut le coup d’œil. Elle renferme des remparts extrêmement bien conservés, des petits trésors architecturaux et un riche passé historique. Le port est aussi très mignon, mais l’intérieur de la ville est assiégé par les touristes. Je m’y suis malheureusement sentie oppressée et les visites n’y étaient pas aussi agréables que les précédentes.

13Remparts de Dubrovnik

_JOUR 8 : Avant de regagner l’aéroport de Split et s’envoler pour Paris, nous profitons une dernière fois de l’atmosphère paisible de l’île. Nous nous promenons à Jelsa, profitons du soleil et prenons quelques dernières photos. Après avoir échangé nos dernières pièces de kuna contre des euros, nous regagnons l’hôtel pour procéder au check out.

14Place de l’église – Jelsa

Bye bye Hrvatska, bonjour Paris et le ciel gris !

Ma semaine en photos #2

wip
Une longue balade au jardin d’acclimatation de Neuilly, un vrai bonheur lorsqu’il fait beau !
Dégustation d’un savoureux cupcake chez Berko.
Petit plaisir gustatif : filet de colin citronné au persil accompagné d’une poêlée de panais, carottes et pommes de terre.
La très jolie pendule de la Rue Crémieux.
Un goûter gourmand : thé vanille et crêpes bretonnes à la confiture faite par ma maman =)
La maison jaune de la Rue Crémieux.
Déjeuner fast food : un burger fait maison !
Une soirée cinéma dont on ne ressort par indemne : 12 years a slave.

Je vous souhaite une belle semaine à venir !

Les jolies choses #1

jolieschoses1

1_ Un bouquet aux couleurs pastelles qui font rêver [Pinterest]
2_ D’ordinaire, je ne raffole pas des paillettes… Mais le pull gris associé à cette jupe rend l’ensemble très casual. J’ai un vrai coup de cœur pour cette tenue ! [Pinterest]
3_ Pinterest regorge d’images de motifs originaux et colorés. Etant une grande fan des carnets et cahiers à motifs, ceux-ci me font vraiment de l’œil ! [Pinterest]
4_ Une envie d’étranger de plus en plus présente… [Pinterest]
5_ Le blog de Juliette s’est refait une beauté… J’adore ! [Facebook]
6_ Betjeman & Barton, un bar à thé d’Oberkampf que je ne vais pas tarder à découvrir… [Hellocoton]
7_ J’ai découvert cette semaine la série Devious Maids, par le créateur de Desperate Housewives. J’ai déjà dévoré plus de la moitié de la première saison… L’intrigue me plait, mais je ne trouve pas la série aussi palpitante que DH. [Pinterest]
8_ Chocolate banana bites… Une recette à essayer d’urgence =) [Pinterest]

Et vous, des coups de cœur cette semaine ?

Une semaine en Dalmatie (Croatie) – Première partie

En septembre dernier, ma moitié et moi avons décidé de partir en voyage. Ca faisait déjà un moment que nous n’avions pas quitté la France, il était temps pour nous de nous envoler !
Découvrir une destination touristique durant l’arrière-saison est idéal pour éviter d’être bousculé et stressé par la foule. Nous avons opté pour la Croatie, plus précisément la côte de la Dalmatie, une région qui nous tentait depuis quelques temps déjà. Une question toutefois : organisons-nous notre parcours nous-mêmes ou essayons-nous les séjours organisés, qui nous étaient alors totalement inconnus. Finalement, pour des raisons de timing et de budget, nous avons opté pour la deuxième solution.
Je vous propose donc brièvement de suivre le parcours qui a été le nôtre…

_JOUR 1 : Après un peu plus de 2h de vol depuis Paris, nous voilà arrivés à l’aéroport de Split. Nos guides nous accueillent à la sortie où un bus nous attend également pour nous amener au port de Split. De là, nous prenons l’hydroglisseur et après 2 heures de trajet, nous posons le pied sur l’île de Hvar. 10 minutes de bus plus tard, nous arrivons enfin à l’hôtel situé à Jelsa (se prononce « Yelsa »). Une petite pépite : une île extrêmement calme, entourée par la Mer Adriatique, offrant de somptueux paysages. Notre première soirée sur l’île consiste donc à découvrir les alentours de l’hôtel à travers une balade… et une première baignade bien sûr.

1
Un banc pour contempler la vue devant l’hôtel – Jelsa

_JOUR 2 : Un réveil assez matinal pour profiter au maximum de cette journée, puis nous nous dirigeons vers le petit centre de Jelsa et longeons la côte. La mer est un peu agitée et le ciel est couvert, chose apparemment très inhabituelle à cette époque. Il se met à pleuvoir des cordes, c’est donc trempés de la tête aux pieds que nous rebroussons chemin et rentrons à l’hôtel nous sécher et attendre que la pluie cesse.

2Port de Jelsa

L’après-midi semble être un nouveau jour : les nuages font place à un ciel bleu et un grand soleil. Alors hop, on repart et cette fois dans une autre direction, celle de la ville voisine appelée Vrboska. Un petit port, quelques commerces de proximité et un très joli pont, bref un coin mignon où il fait bon vivre.

3Vrboska

_ JOUR 3 : Debout en même temps que le soleil, direction le port de Jelsa pour emprunter la navette qui nous ramènera à Split pour la journée. Le temps magnifique nous accompagne pour une balade le long de la Riva (la longue promenade blanche près du port) et la découverte du marché aux fruits et légumes.

4La Riva – Split

Nous entrons aussi dans le Palais de Dioclétien et parcourons les ruelles qui le composent. Restaurants, petites boutiques, cafés… La ville s’anime déjà. L’après-midi, nous grimpons dans les hauteurs de la ville en passant par Veli Varoš, un quartier qui regorge de maisons toutes aussi mignonnes les unes que les autres. Nous atteignons finalement le sommet St Nicolas qui nous offre une vue imprenable sur la baie sous un soleil de plomb.

5Vue du sommet St Nicolas – Split

_JOUR 4 : Aujourd’hui nous décidons de partir en escapade, programme proposé par notre guide. Nous commençons par nous rendre à Hvar, souvent décrit comme le St Tropez croate. Toujours accompagnés d’un extraordinaire ciel bleu, nous embarquons à bord d’un bateau qui nous emmène faire le tour de petites îles. Après avoir navigué plus d’une heure, nous amarrons tout près d’une petite île pleine de charme. Alors que l’équipage prépare le barbecue sur le bateau, nous en profitons tous pour piquer une tête dans cette eau translucide. L’Adriatique est nettement plus fraîche que la Méditerranée, mais nous nous régalons quand même ! Juste avant de repartir, nous apercevons un cerf vient nous saluer. Une jolie surprise ! Puis nous repartons en direction d’une autre île, cette fois un peu plus grande. Entre végétation et plage paradisiaque, difficile de ne pas apprécier cette escapade !

6

C’est déjà l’heure de regagner l’île de Hvar. Mais pour terminer cette journée en beauté, ma moitié et moi nous lançons encore une fois dans les hauteurs de la ville. Nous visitons le château qui surplombe la ville et servait autrefois à protéger ses habitants contres les invasions des ennemis arrivant par la mer. La vue y est incroyable !

7Hvar

[Suite et fin de ce billet très bientôt !]

Mes palettes, ces chères et tendres

1
Ma collection de maquillage compte quatre palettes. Leurs prix varient et les fards sont principalement de couleurs neutres. Ce sont des couleurs que je porte facilement et que l’on peut maîtriser pour un rendu plus ou moins intense.

tout

Ma palette fétiche, c’est bien sûr la Naked D’Urban Decay. Très connue, inutile de préciser que ses 12 fards sont d’excellente qualité bien que poudreux. Avec ces couleurs mates et irisées, il est très facile d’alterner les mquillages, portables en journée comme pour des occasions spéciales. Le fard que je porte le plus régulièrement est « Sin », mon préféré parmi tous ceux que je possède. Un rose très pâle irisé, parfait pour le porter seul ou accompagnés de fards un peu plus intenses.
Naked Palette, Urban Decay : 45,00€ chez Sephora

Ma deuxième est la palette Undress me too de MUA. J’ai découvert cette palette l’an dernier sur un blog (je ne sais plus lequel). En tout cas, l’auteur en parlait comme un dupe de la Naked 2 d’Urban Decay. J’allais justement passer quelques jours à Londres peu de temps après avoir lu l’article, j’en ai profité pour l’acheter. Je ne connais pas très bien la Naked 2, mais je suis ravie d’Undress me too. Elle propose également des fards mats et irisés, dans des tons toujours neutres et chauds comme je les aime. Les fards sont faciles à travailler et intenses, tout ce qu’on peut exiger!
Undress me too, MUA : £4,00 sur www.muastore.co.uk

La troisième palette dont je souhaitais parler est la It Palette de Sephora. Elle existe en 2 versions, Nude et Smokey. Pour ma part, il s’agit de la deuxième. Habituée aux maquillages relativement légers et plutôt nude, je ne me serais jamais dirigée vers cette palette. C’est en fait ma sœur qui me l’a offerte pour mon anniversaire. Elle offre des couleurs relativement foncées ou très intenses : noir, bleu foncé, violet. Après l’avoir utilisée à plusieurs reprises, j’en suis finalement très satisfaite. Les couleurs me plaisent et les matières sont faciles à estomper. Un pinceau à double embout est fourni : un côté fluffy pour l’estompage et un embout biseauté, idéal pour le ras de cils. Et pour finir, un crayon noir Séphora est aussi dans la palette. Il est intense et foncé… bref, un très bon khôl à mon goût ! Merci sœurette :)
It Palette Smokey, Sephora : 29,95€ chez Sephora

Enfin, la dernière palette est un ensemble de 88 fards de couleurs neutres, dans les tons chauds et froids. Je l’ai achetée sur eBay et j’en suis vraiment très contente. La qualité des fards est assez bonne et me convient très bien pour des maquillages de tous les jours. Attention, base à paupières indispensable ! :)
Palette 88 fards : environ 10,00€ sur eBay

P1010976
Et vous, vous avez des palettes fétiches ?

Mon week-end en photos #1

Samedi, soirée entre filles. Au menu : feuilleté moutarde, Kiri et jambon =)

Samedi soir, c’était ciné avec ma sœur… et pas de coup de cœur.

Dimanche matin, un petit déjeuner comme je les aime =)

Après-midi balade à Montmartre entre sœurs =)

Petit détour par la boutique Fragonard pour ses délicieux parfums et le plaisir des yeux…

Pause gourmande avec les macarons de Christophe Roussel.

Et pour terminer le week-end, plateau télé avec ma moitié devant le replay de The Voice… Et mon chouchou, Mika =)

Bon début de semaine !

Coup de coeur #1 : Elena Shumilova

Ces photos ne vous sont peut-être pas inconnues… Depuis peu, elles recouvrent les boards sur Pinterest, elles sont partagées et repartagées sur Facebook, et elles font parler d’elles sur les blogs et dans la presse.
Il s’agit de l’oeuvre d’Elena Shumilova, une jeune mère russe qui met en scène ses enfants et immortalise des moments passés dans leur ferme de Russie.
J’ai tenu à partager ces photos ici car elles dégagent une certaine magie… Je ne peux pas garder un tel coup de cœur pour moi toute seule. Je vous laisse admirer ces clichés pleins d’émotion.

1 2 3 4 5 6 10 11 12

Pour découvrir toutes ses magnifiques photos, cliquez ici.

Au menu #1 : Filet de colin et riz complet, sauce coco à la moutarde

J’entame aujourd’hui une nouvelle rubrique sur ce blog : « Au menu« . Dès que l’un de mes plats maison me semblera intéressant, je publierai le détail de la recette dans cette rubrique, aussi simple soit elle.

Pour l’inaugurer, je vous propose la recette de mon déjeuner d’aujourd’hui, rapide et extrêmement simple à réaliser : le filet de colin et riz complet, sauce coco à la moutarde.

menu1 (2)Ingrédients pour 1 personne :
– Environ 45 g de riz complet bio
– 1 filet de colin
– 1 brique de lait de coco (20 cl)
– 2 cuillères à café de moutarde à l’ancienne
– Sel, poivre
– Ciboulette
– Échalote semoule
– Huile d’olive

menu1 (1)

1. Commencez par sortir votre filet de colin du réfrigérateur et préchauffer votre four 10 minutes à 180°.
2. Faites bouillir de l’eau dans une petite casserole et une fois que l’eau frémit, versez-y le riz. Laissez-le cuire pendant 25 minutes et remuez de temps en temps pour éviter qu’il ne colle dans la casserole.
3. Placez le filet dans une feuille de papier aluminium suffisamment grande pour la refermer en papillote.
4. Versez un filet d’huile d’olive sur le filet de colin, et ajoutez sel et poivre à votre guise ainsi que de l’échalote semoule et de la ciboulette.
5. Refermez l’aluminium en papillote et placez le tout au four pour 20 minutes.
6. Lorsque le riz est cuit, égouttez-le puis replacez-le dans la casserole.
7. Ajoutez-y le lait de coco selon votre goût, puis ajoutez un peu de poivre et 2 grosses cuillères à café de moutarde à l’ancienne. Laissez chauffer 1 ou 2 minutes.

Une fois que tout est prêt, vous n’avez plus qu’à placer votre riz dans votre assiette, sortir le filet de colin et le placer sur le riz. Et savourez ce petit plat délicieux, prêt en 25 minutes !

Quelques idées pour manger léger en janvier

Foie gras, poulet rôti aux marrons, bûche et chocolats… Les fêtes ont encore été gourmandes. J’ai donc décidé, comme beaucoup d’entre nous, de manger plus léger et plus sainement en ce début d’année. J’ai déniché des menus detox sur le web et après en avoir testé quelques uns, je vous propose aujourd’hui quelques idées pour manger léger en janvier.

Galette son d'avoine 5

En ce moment, j’essaie de ne pas omettre le petit déjeuner car mes repas sont plutôt légers. Mon petit déjeuner commence par un verre de jus de citron dilué, un bon détoxifiant.  Je poursuis avec une galette au son d’avoine, composée de 2 oeufs, 2 grosses cuillerées de fromage blanc 0% et 2 grosses cuillerées de son d’avoine. Un petit régal accompagné de fruits frais comme du kiwi et de l’ananas. C’est également particulièrement copieux, je le recommande donc pour un petit déjeuner très matinal. J’opte aussi pour un thé vert nature, qui aide à éliminer les toxines… et qui réchauffe en ces matins d’hiver =)

Salade endive pommes 2Au déjeuner ou au dîner, rien de tel qu’une salade fraîche pour entamer le repas. J’aime tout particulièrement mélanger la moitié d’une endive et la moitié d’une pomme, coupées en petits morceaux et assaisonnées d’un filet de crème de balsamique.

Saumon brocolis 3En ce moment, je favorise le poisson cuit au four ou en papillote. Un exemple : un cœur de filet de saumon sur lequel j’ai déposé un filet de jus de citron et que j’ai assaisonné d’un peu de poivre, échalote et ciboulette. Je l’ai enveloppé dans du papier aluminium et je l’ai passé au four pendant 15-20 minutes. J’ai accompagné le saumon avec du brocolis cuit simplement à la vapeur. Les saveurs s’associent très bien !

Galette banane flocons d'avoine 8Enfin, pour les gourmandes comme moi, difficile de faire l’impasse sur le dessert. J’ai donc essayé une recette que j’ai découverte sur YouTube: une sorte de galette de banane et flocons d’avoine. Pour 2 galettes, j’ai simplement mixé une banane et une grosse cuillerée à soupe de flocons d’avoine. J’ai étalé le mélange sur une plaque en forme de galettes, et j’ai enfourné le tout pendant environ 15 minutes. Un délice que j’ai accompagné d’une petite tasse de crème dessert allégée à la vanille.

Et vous, vous avez adopté quelques recettes légères ces derniers temps ?

Ma semaine en photos #1

Sans titreLundi, journée repos : préparatifs pour un petit séjour en Belgique !   –   Mardi, Happy New Year! Une soirée bien arrosée entre amis, à Bruxelles !   –   Mercredi, lendemain difficile… Une journée passée à dormir, manger et discuter sur le canapé en buvant du thé =)   –    Jeudi, promenade à la découverte de Bruxelles et ses délices : carbonade, frites et gaufres !   –   Vendredi, avant-première d’YSL avec Pierre Niney =)   –   Samedi, soirée divine pour mes papilles au restaurant Chez Gladines : poulet basquaise et autres saveurs à l’accent basque =)   –   Dimanche, 3h de cinéma à contempler Léo, a.k.a. Le Loup de Wall Street, puis galette des rois entre amies et cadeaux de Noël (avec un petit peu de retard…)

Une bonne semaine pour entamer 2014 !
Bonne année à tous =)

3 films, 3 styles

Cette semaine, trois films m’ont touchée, chacun à leur propre manière.

guillaumeLes Garçons et Guillaume, à table !
Un petit chef d’oeuvre français. Un homme qui dévoile sa jeunesse dictée par ses parents, et pourtant…
Le film est réalisé avec finesse et l’histoire (vraie puisque c’est sa propre vie que Guillaume Gallienne raconte) est à la fois amusante et triste au fond.

aeelv Autant en emporte le vent
Un grand classique que je n’avais pourtant jamais vu. Une soirée « filles » m’a permis de découvrir cette oeuvre si souvent récompensée. Bien que le film soit long (quatre heures…), je suis parvenue à rester éveillée jusqu’au bout. Je n’ai pas été entièrement séduire car je n’ai pas réussi à m’attacher au caractère capricieux de Scarlett. Mais je peux comprendre qu’à l’époque, ce film ait obtenu trois oscars. Et je suis contente de l’avoir vu !

hunger gamesThe Hunger Games, Catching fire
Quelques jours après avoir vu le premier épisode, j’ai découvert le deuxième volet de la saga The Hunger Games. Structuré de la même manière que le premier (introduction + Hunger Games), je m’attendais à revoir un peu la même chose… Et finalement, les rebondissements ont su me surprendre et me plaire. J’ai adoré ce deuxième épisode, j’ai vraiment hâte aux prochain !

Ma routine soin du matin – Edition de l’hiver

Le vent, le froid, le chauffage… L’hiver, ma peau est agressée et je le ressens bien. J’ai de nature la peau sèche, et ça ne va pas en s’améliorant en cette saison. Côté cheveux, n’en parlons pas. Les pulls en mailles et les changements de températures rendent mes cheveux électriques et plus difficiles à coiffer. Toutefois, la routine que j’ai adoptée le matin semble pour le moment me convenir. Alors petit topo de mes soins matinaux en ce début d’hiver.

routine soin 2

Sous la douche, j’alterne en général les produits que j’utilise.
Pour les gels douches, j’aime varier les parfums et les textures. En ce moment, j’opte pour le soin cocooning huile crème de Dove, que j’aime pour son onctuosité et son apport d’hydratation. Son parfum est subtil mais agréable.
Les jours où je ne l’utilise pas, je choisis le gel douche Le Petit Marseillais à la pêche blanche et nectarine, que j’aime pour son parfum fruité et sa texture gel rafraîchissante.
Le week-end, je réalise aussi un gommage corps à l’aide du soin gommant Monoprix à l’huile d’argan. Les grains de sucre permettent d’exfolier ma peau en douceur, et son parfum sucré est un vrai plaisir. Toutefois, je reproche à ce produit d’assécher un peu ma peau et me procurer quelques démangeaisons parfois qui disparaissent lorsque j’hydrate ma peau en sortant de la douche.

Côté shampoing, j’alterne également car on m’a conseillé de ne pas habituer mes cheveux à un seul produit au risque de perdre tout effet. En ce moment, j’utilise le shampoing Ultra Doux à la mangue et à la fleur de tiaré. J’adore son odeur qui apporte une touche d’été dans ma salle de bain et dure toute la journée. En revanche, il laisse une sorte de film légèrement poisseux sur mes cheveux. Ayant les racines à tendances grasses, ce n’est pas forcément très agréable et je pense donc ne pas racheter ce shampoing, malgré son parfum qui m’a totalement séduite.
J’alterne ce shampoing avec la Mythic Oil de L’Oréal, et j’avoue être très satisfaite de ce produit. Il n’a pas du tout l’odeur puissante d’huiles essentielles, il sent très bon et surtout il hydrate bien mes cheveux. Grâce à ce produit, ils se coiffent très facilement et sont particulièrement légers et soyeux. Une vraie merveille !
Enfin, une fois par semaine, j’applique le masque capillaire Le Petit Marseillais au beurre de karité et au miel sur mes pointes. Ce masque est plutôt efficace et rend mes cheveux faciles à démêler, hydratés et doux. Un bon point !

routine soin

Une fois sortie de la douche, je nettoie mon visage à l’aide de la mousse nettoyante de la gamme bio de Monoprix. Le parfum de fleur d’oranger de ce produit est très agréable, et la texture vraiment légère. Habituée aux nettoyants sous forme de gel, j’ai eu un petit peu de mal à m’adapter à la texture mousse, mais je suis satisfaite de l’efficacité du produit et de son prix très abordable. (Et en plus c’est bio !)
J’aime ensuite appliquer l’eau de rose Labell à l’aide d’un coton imbibé. L’eau de rose redonne de l’éclat et surtout a un effet toner qui redynamise ma peau et rafraichit, parfait pour le matin !
J’hydrate ensuite ma peau avec le soin de jour Diadermine lift + hydratant. Son parfum est doux et la texture agréable, toutefois j’ai l’impression que ma peau s’y est un peu trop habituée et j’aimerais changer de crème de jour dans ma routine, de préférence pour un produit bio. (Si vous en avez une à me recommander, je suis toute ouïe.)
Je termine par hydrater mes lèvres à l’aide du baume à lèvres Burt’s Bees à base de cire d’abeilles, de miel de vitamine E. Je ne me sépare plus de ce baume ! Il hydrate vraiment bien, il a une texture agréable et ne dépose pas de film gras sur les lèvres, un petit bijou !

Côté corps, je suis fidèle à mon anti-transpirant Stress Protect de Nivea, qui fait très bien son travail et ne laisse aucune trace.
J’hydrate ma peau avec le baume nourrissant à l’huile d’argan et au beurre de karité signé Monoprix. Je suis folle de ce produit ! Il est non seulement efficace mais son parfum m’envoute. Je pourrais le manger !
Lorsque je ne ressens pas le besoin d’hydrater ma peau en profondeur, j’applique le lait corps bio de Terre d’Oc à l’huile d’argan. Il est léger et facile à appliquer. Seul petit bémol : son parfum manque de gourmandise…
Pour terminer, j’hydrate mes mains à l’aide de la crème au beurre de karité et au parfum de bouquet de dattes, un produit très efficace et fruité comme j’aime.

Et vous, quelle routine de soins adoptez-vous le matin ?

Shampoings secs : la bataille

shampoingssecs

Lors de mon séjour en Australie il y a quelques années, les températures estivales relativement élevées et l’humidité de l’air m’obligeaient à faire un shampoing tous les jours, mes cheveux regraissant trop vite. Pourtant tous les coiffeurs nous le disent : se laver les cheveux trop souvent n’est pas recommandé.
Les shampoings quotidiens détruisent la pellicule de protection présente autour du cheveu et le rend vulnérable aux agressions extérieures. Le problème, c’est que se laver les cheveux tous les jours devient vite un cercle vicieux les amenant à regraisser encore plus vite. Difficile de faire marche arrière et revenir à seulement 2 ou 3 shampoings par semaine.

Ce n’est pas sans compter sur l’aide des shampoings secs ! Depuis que j’ai testé le shampoing sec Ultra Doux, j’ai enfin réussi à revenir à un shampoing tous les 2 à 3 jours. Le principe est simple : on applique un shampoing en spray sur ses racines, on laisse reposer quelques minutes, puis on secoue légèrement pour retirer le surplus de produits avant de brosser ses cheveux pour effacer les traces blanches. On retrouve rapidement et facilement des cheveux propres et du volume sans avoir à refaire un shampoing : un produit miracle pour les personnes aux cheveux à tendance grasse comme moi !

Adepte du shampoing sec, j’ai préféré en tester deux pour choisir celui qui me convient le mieux. Voici ma liste de pour et contre faisant qu’au final, il y en a bien un que je préfère.

Shampooing sec Ultra Doux au citron – 6,50€ultradoux
– Les plus : Il fait son travail de shampoing sec. Facile à appliquer, il éradique le sébum, permet d’espacer les shampoings et apporte une sensation de fraîcheur, agréable le matin.
– Les moins : Son odeur est particulièrement intense et colle aux cheveux toute la journée, chose que j’ai beaucoup de mal à supporter. Je trouve aussi les traces blanches difficiles à éliminer, et son efficacité est limitée dans le temps. Mes cheveux regraissent assez rapidement, ce qui m’oblige à ré-appliquer le produit.

Shampooing sec Klorane à l’ortie – 7,90€klorane
– Les plus : Il est quasi inodore. Il fait également bien son travail avec l’avantage d’être efficace toute une journée, si ce n’est plus. Les traces blanches sont faciles à éliminer et il donne réellement du volume à ma coiffure.
– Les moins : Il coute plus cher que le shampoing Ultra Doux et ne se trouve qu’en pharmacie et parapharmacie.

Globalement, je suis donc plus satisfaire du Klorane que de l’Ultra Doux. Mettre un peu plus dans le prix pour être sûre d’une longue tenue me convient, et surtout ne pas subir l’odeur entêtante du shampoing Ultra Doux est un réel avantage. Je vous le recommande, et si vous avez d’autres shampoings secs à me conseiller, je suis toute ouïe.

Quelques bonnes raisons de commencer le yoga

Il y a quelques semaines et suite à une heureuse rencontre, j’ai commencé à prendre des cours de yoga. Vous me direz, le yoga c’est large ! Il en existe plusieurs sortes au sein desquelles on retrouve même différentes lignées. Le centre auquel je me rends pratique le hatha yoga, caractérisé par la recherche du mieux être individuel et du rapport à l’autre. Le hatha yoga se compose principalement de 3 éléments : une large variété de postures appelées āsanas, un travail sur la respiration et un contrôle du souffle appelé prāṇayāma, et dans une pratique plus mature la méditation.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAAprès plusieurs semaines de pratique, même débutante, je constate que l’hatha yoga me fait du bien. J’ai assisté aux cours de trois professeurs différents, chacun ayant ses propres méthodes et enchaînements. Tous sont aussi enrichissants les uns que les autres.

Appréciant réellement ces cours, j’ai donc voulu partager avec vous quelques faits qui me laissent penser que j’ai eu raison de commencer.

– Un moment pour soi
Tout d’abord, je constate qu’un moment pour soi, rien que pour soi, ce n’est pas du luxe et c’est particulièrement agréable. Lorsque l’on est constamment entouré d’autres personnes (ses amis, sa famille, ses collègues, les inconnus dans les transports en commun…), on est contraint de s’adapter et de penser aux autres au quotidien. 1h ou 1h30 de yoga dans la semaine, c’est l’occasion idéale de ne penser qu’à soi, s’accorder un moment pour penser et s’évader en même temps.

– La détente et la relaxation
Le centre de yoga auquel je me rends est particulièrement cosy et chaleureux. Une déco épurée et douce, une température agréable, une verrière lumineuse et une ambiance apaisante, il en faut peu finalement pour s’y sentir bien. Le cadre est donc propice à se relaxer, et les postures que l’on enchaîne permettent très rapidement de se détendre et dénouer les tensions que l’on a accumulées. C’est donc tout particulièrement appréciable lorsque l’on vit dans une grande ville et que l’on est sujet au stress comme moi.

– La gestion du stress
Justement, le yoga est une pratique idéale pour apprendre à gérer son stress et à vivre avec. Le tout est d’arriver à déceler les signes assez tôt, à prévenir : palpitations, difficultés respiratoires, énervement, insomnies… Une fois ces signes décelés, on peut alors pratiquer des postures adéquates comme le Vrksasana ou la salutation au soleil par exemple, et des techniques de respiration qui nous permettront de ne pas se laisser envahir et être en mesure de reprendre le dessus sur le stress.

– Un peu d’exercice
Cela fait quelques année que j’ai arrêté le sport, et chaque année je me dis que je vais reprendre… en vain ! Pas assez de motivation, manque de mental… je me dis que le yoga est un bon début, bien que ça ne soit pas encore assez. 1h de yoga n’est pas comparable à 1h de jogging ou aérobic, mais mine de rien ça fait travailler les muscles lors des postures toniques, et ça permet aussi de travailler sa souplesse. C’est déjà ça !

Si quelques Parisiens tombent sur cet article et souhaitent essayer l’hatha yoga, voici une bonne adresse du 17e : le centre Viveka Magellan. Pour plus de détails sur le centre, c’est par ici !
Et par , vous trouverez un article que j’ai trouvé très intéressant : « Pourquoi et comment débuter le yoga ? »

La soupe : Ma douceur hivernale

Mélange de légumes, carotte, tomate, potiron… S’il y a bien un plat qui me fait aimer l’hiver et le froid, c’est la soupe. C’est étrange comme petite, je faisais la grimace dès que mes parents versaient de la soupe dans mon assiette. Mais en grandissant, j’ai appris à apprécier le goût des légumes et la douceur des soupes sous toutes leurs formes : bouillon, velouté ou potage.

soupesAvec le thermomix, rien de plus simple : on coupe les légumes, on les glisse dans le bol avec assaisonnement et eau, lait ou crème, puis on mixe à haute température, et le tour est joué. Mais en y réfléchissant, c’est aussi très simple sans thermomix, il ne faut juste pas avoir peur de salir de la vaisselle. Coupez vos légumes en petits morceaux, faites les cuire ensemble jusqu’à ce qu’ils se soient bien ramollis (à l’eau, à la vapeur ou à la poelle). Mixez-les, mélangez-les avec de l’eau, du lait ou de la crème, assaisonnez, servez et savourez.

Pour mes soupes, j’aime associer mes légumes avec d’autres ingrédients pour encore plus de saveur :
– la carotte avec le lait de coco, la coriandre ou le curry
– la tomate avec l’oignon et le basilique
– le potiron avec les échalotes et du fromage râpé.

Je glisserai bientôt les recettes détaillées de mes soupes préférées =)